pixel

Un prêt bancaire consiste au fait qu’un établissement bancaire quelconque, propose aux individus ou aux entreprises, une solution de financement. Ce crédit met à la disposition du bénéficiaire des fonds, sans exiger un remboursement immédiat. Toutefois, avant de souscrire un prêt bancaire, il est indispensable de prendre en compte plusieurs caractéristiques, notamment la somme empruntée, le taux d’emprunt, la durée du prêt ainsi que les éventuels frais.

En quoi consiste le prêt bancaire ?

Quand un établissement de crédit met à la disposition d’un client des fonds sans exiger un remboursement immédiat, on parle de prêt bancaire. Dans ce contexte, le bénéficiaire de ce crédit sollicite des fonds en vue d’une transaction importante, tout en s’engageant à rembourser les sommes empruntées au moyen ou au long terme.
De manière générale, le prêt bancaire est sollicité quand le bénéficiaire nécessite financer des dépenses importantes, par exemple l’achat d’un véhicule, ou pour réaliser un investissement immobilier. Dans ce cas, on parle plutôt d’un prêt immobilier.
Pour souscrire un prêt bancaire, il faut savoir que ce dernier impose la spécification de différentes caractéristiques : le montant de la somme empruntée, le taux d’emprunt, la durée du prêt et les frais qui peuvent s’appliquer.

Le paiement du capital et de l’intérêt

La somme totale due pour s’acquitter un crédit bancaire se compose de différents éléments, notamment le capital initial emprunté, les intérêts calculés sur la base d’un taux défini au moment de l’établissement du contrat, les primes d’assurance facultative et les frais de dossier éventuels.
Le remboursement d’un prêt bancaire s’achève quand le bénéficiaire paie l’intégralité du capital prêté, les intérêts calculés et les autres frais liés.

Les différents types de prêts bancaires

Tout dépendamment des besoins du bénéficiaire, il existe différents types de crédit. Le type de prêt le plus courant est le prêt amortissable. Ce dernier consiste à l’amortissement d’une partie du capital emprunté à travers une mensualité que l’emprunteur verse. Ainsi, le remboursement du prêt se termine à la fin de la durée établie au préalable dans le contrat. On trouve également le prêt in fine, qui n’est pas amortissable. En d’autres termes, le capital emprunté n’est pas remboursé à travers des mensualités. Ce type de prêt est conçu surtout au profit des emprunteurs ayant une épargne sur laquelle le financement sera adossé. La totalité du capital sera alors remboursée aux dernières échéances. Un autre type de prêt bancaire qui n’est pas amortissable est le prêt relais, qui concerne spécialement les emprunts déjà propriétaires d’un bien immobilier et qu’ils souhaitent mettre en vente. Cependant, le nouveau bien ne peut être vendu qu’après l’acquisition d’un nouveau.
Il existe également des prêts conçus pour aider à l’accession. Ces derniers sont destinés à financer la résidence principale de l’emprunteur et certains d’entre eux permettent même de financer la totalité du prix du bien immobilier en question tandis que d’autres sont plutôt complémentaires et ne financent qu’une certaine somme du prix total de l’acquisition du bien. Parmi les prêts accessions, on peut par exemple citer le prêt épargne logement, le prêt action logement ou le prêt à taux zéro plus ou le prêt conventionné.

Quelques conseils à connaître avant de souscrire un prêt

Avant de souscrire un prêt bancaire, quelques conseils sont à prendre en compte. Tout d’abord, avant de s’engager, pensez à ne pas prendre un engagement trop lourd. D’ailleurs, il est préférable de demander des simulations auprès de votre établissement de crédit. Cette pratique vous permettra de comprendre les remboursements que vous devez effectuer de manière précise tout dépendamment du montant que vous allez emprunter ainsi que de la durée de votre prêt. En effet, les mensualités ou les annuités à payer continuent d’être dues même dans le cas où vos revenus baissent.
Par ailleurs, qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation ou d’un prêt immobilier, il faut toujours lire l’offre préalable afin de déterminer les caractéristiques et les modalités du crédit. Cela vous permettra de bien réfléchir à la bonne maîtrise de vos futurs engagements. Il est également recommandé de comparer différentes offres avant de souscrire n’importe quel type de prêt bancaire. Pour cela, il convient d’établir quelques comparaisons pour avoir une vision plus claire du coût global du financement que vous allez acquérir. Le coût global inclut différents éléments, notamment le taux nominal d’intérêt, le coût de l’assurance obligatoire, les frais de dossier ainsi que des autres frais imposés pour pouvoir obtenir le crédit. Pensez également à vérifier d’autres critères de choix, comme les garanties prises par l’établissement de crédit, les assurances et les conditions de remboursement anticipé.
Finalement, au moment de la souscription d’un prêt bancaire, le taux accordé ne doit, dans aucun cas, être supérieur au taux de l’usure. Ce dernier peut varier en fonction du type de crédit, voire qu’il soit à la consommation ou un crédit immobilier, ainsi qu’en fonction du montant de prêt et de sa durée. Les taux d’usure sont calculés sont calculés de manière régulière pour chaque type de prêt à partir des taux moyens que les banques pratiquent au cours du trimestre écoulé.

Prêt bancaire

Prêt bancaire

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis