pixel

Prévisionnel financier : quelle est son utilité et comment le faire ?

Dans le cadre de la création ou de la reprise d’entreprise, la création d’un prévisionnel financier est une étape incontournable pour pouvoir étudier la rentabilité prévisionnelle de l’entité et pour avoir une idée plus claire sur ses flux de trésorerie. D’ailleurs, toute entreprise doit prêter une attention particulière à cet outil, qui permet notamment de déterminer son besoin en financement ainsi que de valider son équilibre financier.

Qu’est-ce qu’alors le prévisionnel financier ? Pourquoi est-il aussi important pour les entreprises ? Comment faire un prévisionnel financier cohérent ? Informez-vous davantage sur cet outil financier en lisant cet article.

En quoi consiste le prévisionnel financier ?

Le prévisionnel financier, appelé couramment le prévisionnel, fait référence à une analyse qui permet de prévoir les différentes entrées et sorties d’argent au sein d’une entreprise. L’objectif principal de cet outil est alors de mesurer la rentabilité financière de l’entité concernée. Toutefois, le rôle de cet outil ne se limite pas à cela. D’ailleurs, il sert aussi à optimiser les politiques d’achat et d’investissement de l’entreprise, à estimer ses besoins de financement et de s’assurer qu’elle dispose toujours de suffisamment d’argent pour le financement de ses dépenses.

Généralement, le prévisionnel financier se compose de multiples documents, notamment le compte de résultat, le seuil de rentabilité et autres.

Par ailleurs, le prévisionnel financier est souvent établi de manière à pouvoir évaluer les résultats réalisés par l’entreprise pendant les trois premières années de son exercice.

La réelle importance d’un prévisionnel financier

L’établissement du prévisionnel financier est une étape primordiale, non seulement lors de la création d’une nouvelle entreprise mais également lors de la reprise d’activité, qui sert à connaître la situation patrimoniale de l’entité. Cette étape permet également de chiffrer les besoins de l’entreprise ainsi que ses dépenses et ses investissements requis. Le prévisionnel financier peut même constituer une sorte de budgétisation afin d’évaluer de manière plus claire la rentabilité de l’activité.

Le contenu d’un prévisionnel financier est aussi important pour les entrepreneurs comme pour les éventuels investisseurs. En effet, chaque information présente dans les tableaux financiers y associés constitue un outil d’aide à la décision. Par exemple, le bilan prévisionnel permet d’avoir une idée sur le patrimoine de l’entreprise, notamment ce qu’elle possède et ce qu’elle doit. Quant au plan de financement, il garantit le bon équilibre d’un projet. De même, le tableau de trésorerie permet de mieux définir les dépenses et les recettes d’une entreprise.

De manière générale, le prévisionnel financier s’utilise couramment pour structurer un projet. Il s’utilise principalement pour évaluer la rentabilité de ce dernier ou, plus généralement, pour identifier les besoins de l’entreprise.

Par ailleurs, ce document est un excellent moyen pour attirer les investissements qui cherchent à financer des projets. En effet, grâce à cet outil, ils auront une idée sur la rentabilité du projet et ils peuvent éliminer certaines préoccupations majeures liées à ce dernier.

L’établissement d’un prévisionnel financier

Etablir un prévisionnel financier requiert de bonnes connaissances en fiscalité et en comptabilité. De ce fait, il n’est pas aisé pour tout le monde de construire un prévisionnel fiable et de qualité.

Dans un premier temps, pour créer un prévisionnel financier, il faudra déterminer le chiffre d’affaires prévisionnel ainsi que les différentes dépenses prévues dans le cadre de la reprise de l’activité de l’entreprise ou de la création d’une nouvelle entité. Pour déterminer ce chiffre, l’entrepreneur a la possibilité de s’appuyer sur une étude de marché précise, qui a pour objectif principal d’évaluer le chiffre d’affaires. De même, il est possible de se situer en analyser le volume d’activité que les concurrents directs de l’entreprise génèrent.

Quant à la détermination des dépenses prévisionnelles, l’entrepreneur doit faire l’inventaire de toutes les charges dont l’entreprise doit faire face pour bien mener le projet. Ainsi, il doit déterminer les besoins nécessaires pour arriver au chiffre d’affaires prévu, les montants à prévoir pour couvrir ces besoins et autres éléments importants.

Une fois tout est bien recensé, il faudra procéder à la construction des tableaux de prévisions. Dans ce sens, il convient de savoir que les principaux tableaux à élaborer sont le compte de résultat, le plan de financement, le bilan, les soldes intermédiaires de gestion et les tableaux de trésorerie. Suite à la construction de ces tableaux, le prévisionnel est réalisé et l’analyse financière du projet peut être entamée.

La validation du prévisionnel financier

Quand la première version du prévisionnel financier est élaborée, il est temps de la faire valider. De ce fait, il est préférable de se faire assister par un professionnel compétent, voire un expert-comptable ou un conseiller en création d’entreprise. D’ailleurs, certains éléments nécessitent obligatoirement des connaissances pour qu’ils soient correctement budgétisés, par exemple les cotisations sociales ou la fiscalité.

Quand les éventuelles erreurs sont corrigées et que tous les ajustements nécessaires sont réalisés, le prévisionnel peut être considéré comme terminé.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Presse

Presse : On parle de nous IlBoursa La Startup tunisienne SWIVER conclut un partenariat avec la Banque

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis