pixel

Azzam Soualmia

DG et fondateur de l'entreprise Swiver

Aux propriétaires de petites et moyennes entreprises en Tunisie, je vous conseille d’adopter des outils modernes pour améliorer la performance de votre entreprise, ce qui augmentera l’efficacité, économisera du temps et réduira les erreurs. Profitez de la transformation numérique pour favoriser la croissance et le développement dans le monde des affaires.

 
 
 

Azzam Soualmia

Annonce

حساب مجاني 14 يوم

Actualités
Ressources utiles

Solde débiteur de compte bancaire : comment retrouver un solde créditeur

On parle de solde débiteur quand un compte bancaire a un solde négatif, notamment quand les sommes prélevées sont effectivement supérieures aux sommes créditées. Dans un cas pareil, et dépendamment du type de votre contrat, des frais supplémentaires peuvent être appliqués, appelés agios.

Qu’est-ce qu’alors le solde débiteur et le solde créditeur d’un compte bancaire ? Quels sont les frais appliqués si votre compte bancaire a un solde débiteur et quelles solutions peuvent employées pour pouvoir retrouver un solde créditeur ?

Le solde d’un compte bancaire, une simple explication

Le solde d’un compte bancaire représente la différence entre les opérations créditrices réalisées et les opérations débitrices. Expliquée de manière plus simple, c’est le montant affiché lors de la consultation du compte bancaire, notamment la somme d’argent dont le détenteur du compte dispose à l’instant même de la consultation.

Ce chiffre est un élément clé qui permet de connaître la santé financière du compte.

Le solde créditeur

On parle du solde créditeur de compte bancaire quand la somme d’argent disponible au niveau de ce dernier est positive. En d’autres termes, le compte bancaire en question n’est pas à découvert et les rentrées d’argents, ou les opérations créditrices réalisées, sont bien supérieures aux retraits d’argent, ou aux opérations débitrices.

Toutefois, il est utile de savoir que le refus d’un paiement quand le solde du compte bancaire est positif est possible. Cela peut être expliqué par différents éléments. Tout d’abord, il est possible que la carte bancaire liée au compte concernée est périmée. De même, il est possible que le détenteur du compte a atteint le plafond de paiement de sa carte ou que la bande magnétique de cette dernière soit endommagée. Dans l’un des cas cités, il est préférable de contacter son conseiller bancaire afin que tout soit en ordre.

Le solde débiteur

Contrairement au solde créditeur, on parle du solde négatif d’un compte bancaire quand la somme d’argent disponible est négative. Cela s’explique par des retraits plus importantes que les rentrées d’argent, et que le compte est à découvert. Quand un client est débiteur, cela implique qu’il doit de l’argent à la banque concernée afin de retrouver un solde créditeur.

Ainsi, dans le cas d’un compte bancaire à découvert, il est recommandé de trouver une solution le plus rapidement possible. D’ailleurs, être débiteur n’est pas autorisé de manière automatique par la banque. Cette autorisation varie tout dépendamment de l’offre à laquelle le client est souscrit. En effet, certaines offres contiennent des autorisations de découvert, connues également sous l’appellation facilitées de caisse, tandis que d’autres ne permettent pas d’avoir un compte ayant un solde débiteur. Les modalités liées à une autorisation de solde débiteur sont présentes dans le contrat de création du compte bancaire.

Les frais appliqués dans le cas d’un solde débiteur

En contrepartie du découvert bancaire, le détenteur du compte peut être obligé de payer des frais bancaires supplémentaires appelés agios, ou intérêts débiteurs. Cependant, les agios ne s’appliquent que lorsqu’il s’agit d’un événement de découvert bancaire non autorisé.

Toutes les informations relatives au montant maximal autorisé du solde débiteur sont normalement présentes au niveau du contrat de compte, ou au niveau de la convention de compte. Par ailleurs, cette dernière précise également les intérêts ainsi que les commissions appliquées, le plafond et la durée du découvert. De manière générale, le découvert bancaire ne peut pas dépasser une période de trois mois consécutifs.

Dans le cas d’un découvert occasionnel d’un montant plafonné, il est possible que les agios soient absents.

Les conséquences du dépassement du découvert autorisé

Quand le découvert autorisé est dépassé, la banque a la possibilité de facturer des frais et des commissions spécifiques à travers des prélèvements. De ce fait, le propriétaire du compte est tenu de payer deux agios différents. Le premier type consiste aux agios calculés sur la base d’un taux prévu par le découvert que la banque a autorisé. Le deuxième type consiste aux agios calculés sur la base d’un taux majoré à cause du dépassement du découvert autorisé. Cependant, ce taux majoré doit obligatoirement être inférieur au taux d’usure.

Par ailleurs, il convient de savoir que d’autres frais peuvent être applicables. Il s’agit, dans ce cas, de frais de forçage ainsi que d’autres commissions.

Quant à l’autorisation de découvert, il est possible de l’avoir révisée à la baisse, voire même de l’avoir annulée. Cette révision peut être demandée à tout moment de la part du détenteur du compte.

Comment retrouver un solde créditeur ?

La solution la plus simple afin de retrouver un solde créditeur est de limiter les opérations de retraits d’argent réalisées. Cela s’effectue en attendant d’avoir des revenus suffisants pour pouvoir compenser. De même, il est possible de créer une épargne de sécurité afin de prévenir le risque de découvert. Il est également possible de faire une opération de rachat de crédit qui consiste à réunir différents crédits en cours dans une nouvelle créance unique.

Partager l'article

Articles liés:

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis