pixel
Azzam Souelmia

Azzam Soualmia

DG et fondateur de l'entreprise Swiver

Aux propriétaires de petites et moyennes entreprises en Tunisie, je vous conseille d’adopter des outils modernes pour améliorer la performance de votre entreprise, ce qui augmentera l’efficacité, économisera du temps et réduira les erreurs. Profitez de la transformation numérique pour favoriser la croissance et le développement dans le monde des affaires.

 
 
 

Azzam Soualmia

Annonce

حساب مجاني 14 يوم

Actualités
Ressources utiles

Crowdfunding : mieux comprendre cette solution de financement

De nos jours, le crowdfunding, ou le financement participatif, est l’une des solutions de financement les plus adoptées. Cette solution est surtout appréciée vu qu’elle permet aux entrepreneurs de financer leurs projets directement auprès du grand public et auprès de leurs communautés.

En quoi consiste alors cette solution de financement ? Quels sont ses différents types ? Comment fonctionne-t-elle concrètement et pourquoi la choisir ? Cet article vous propose toutes les informations  nécessaires pour bien comprendre le crowdfunding.

Le mode de financement du crowdfunding

Le crowdfunding, ou le financement participatif, est un mode de financement direct par la foule, voire sans les intermédiaires classiques. Cette méthode permet au grand public de soutenir collectivement et financièrement les projets qui le plaisent et elle agit comme un véritable levier de création et de développement. Le principe de cette méthode de financement est de rendre un projet visible auprès d’une communauté de potentiels investisseurs ou contributeurs.

Ainsi, qu’il s’agisse d’un particulier, d’une association, d’une entreprise ou d’autres, le financement participatif est un outil que toute personne et toute entité peut s’approprier.

Le fonctionnement du financement participatif

Pour mettre en place la pratique de financement participatif, l’investisseur commence tout d’abord par se connecter sur l’une des plateformes de crowdfunding. Le rôle de ces plateformes est de présenter les différents projets présents en fonction d’un certain nombre de critères.

Toutefois, avant d’investir, toute entité concernée et tout investisseur est conseillé de bien se renseigner sur les modalités de rachat ou de sortie de l’investissement. Par ailleurs, il est indispensable de vérifier que les fonds collectés vont être effectivement alloués au projet sélectionné.

Les différents types de crowdfunding

Le financement participatif est présent sous différents types bien précis et chacun de ces types fonctionnent selon un modèle spécifique. On peut distinguer trois types principaux du crowdfunding.

Le premier type et le plus ancien est celui de don, également appelé crowdfunding sans contrepartie. Le principe de cette méthode est assez simple, une personne morale ou physique fait don d’un certain montant d’argent, sans rien attendre en retour, afin de financer un projet ou un produit.  Le crowdfunding sans contrepartie s’applique souvent aux domaines personnels et associatifs.

Le deuxième type du crowdfunding est le prêt, également appelé crowdlending. La démarche d’application de ce type est similaire à celle des instituts bancaires. En effet, une personne morale ou physique choisisse de prêter une somme d’argent pour financer un projet particulier. Cette somme sera par la suite rendue selon les modalités fixées par le porteur du projet, avec ou sans intérêts.

Finalement, on trouve le crowdfunding via la souscription de titres de capital ou de créance. Cette méthode permet aux entrepreneurs de lever des fonds de manière assez rapide grâce aux avantages fiscaux que ce type d’investissement présente.

Comment entamer une procédure de crowdfunding ?

Si vous cherchez à mettre en place une campagne de crowdfunding, il convient tout d’abord de définir les objectifs de votre projet en termes de financement. A ce niveau, il convient d’élaborer un business plan clair et de préciser tous les détails de votre projet.

Par ailleurs, il est indispensable que votre objectif de financement soit bien adapté à la nature de votre activité ainsi qu’à vos besoins pour pouvoir démarrer. De même, il faut être réaliste. Pour cela, pensez à fixer un montant atteignable, par exemple en inspectant les projets similaires.

Par la suite, il convient de définir le type de financement tout en tenant compte des contreparties à apporter ainsi qu’à vos objectifs. Par exemple, si vous allez opter pour un prêt, assurez-vous que vous serez capable de le rembourser pendant plusieurs années.

La dernière étape est de sélectionner une plateforme convenable sur laquelle vous allez héberger votre campagne de financement. A ce niveau, différents critères sont à prendre en compte, voire la notoriété de la plateforme, la commission à reverser ainsi qu’aux valeurs défendues et autres.

Comment réussir une campagne de crowdfunding ?

De nos jours, de plus en plus de projets font appel au financement participatif pour se développer. Ainsi, il est indispensable de se démarquer si vous cherchez à opter pour le crowdfunding pour financer votre projet.

La stratégie de communication que vous adopter doit alors être mûrement réfléchie. Il convient alors de décider si vous allez vous miser uniquement sur le digital, ou si vous allez inclure des médias traditionnels. De même, il convient de penser au réseau social le plus adapté au marché que vous ciblez et de choisir le type de publications les plus appropriés pour pouvoir valoriser votre offre.

Par ailleurs, il est important de faciliter le passage à l’action des contributeurs afin d’augmenter vos chances. Pour cela, il est possible d’utiliser multiples moyens, voire la définition de paliers à travers une description bien claire de ce que chaque montant permet de réaliser, la diffusion de tous les parts de votre projet et autres.

Partager l'article

Articles liés:

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis