pixel

De manière générale, le choix d’une entreprise d’avoir recours à la sous-traitance est souvent motivé par une capacité organisationnelle ou financière insuffisante, par un besoin de spécialité ou par une insuffisance technique. Ainsi, les raisons pour lesquelles une entreprise optent pour cette alternative sont multiples. Mais quels sont les avantages qu’elle présente et quels sont ses limitations ?

Qu’est-ce que la sous-traitance ?

Avant d’indiquer les avantages de la sous-traitance, il convient tout d’abord de bien définir ce terme. La sous-traitance est une opération à travers laquelle un entreprise ou un entrepreneur quelconque confie à une autre personne appelée sous-traitant, l’exécution d’une partie de sa production ou de la réalisation de ses contrats. Ainsi, l’entreprise concernée délègue à une autre partie certains éléments nécessaires à son fonctionnement et à son développement.

Les avantages quantitatifs de la sous-traitance

Quand on parle de sous-traitance, on parle souvent aux avantages quantitatifs y liés. L’avantage le plus pertinent et le plus évident est la réduction des coûts, pour la rémunération comme pour l’exécution des travaux. Pour la rémunération, il est possible de réaliser des économies importantes en déléguant le travail à un sous-traitant au lieu d’un employé régulier. En effet, la sous-traitance est un moyen qui permet de n’engendrer des coûts que quand nécessaire, contrairement au cas d’un employé régulier. Par ailleurs, cette option permet d’éviter le paiement de multiples frais, comme les avantages sociaux et l’assurance emploi. Quant à l’exécution des travaux, l’expertise des sous-traitants engagés pour la réalisation des projets spécifiques est souvent un gage de succès et elle permet d’éviter les dépenses liées aux recrutements de nouveaux professionnels.
Par ailleurs, la sous-traitance offre une assurance de qualité des différents produits et services. D’ailleurs, les sous-traitants sont souvent spécialisés dans leur propre domaine et ils peuvent ainsi livrer des produits de qualité tout en respectant les critères établis.
Un autre avantage de la sous-traitance est la possibilité d’éviter les problèmes et les complications des travaux. En effet, en prenant soin lors du choix du sous-traitant auquel les travaux seront confiés, l’entreprise peut éviter les travaux mal exécutés ainsi que les incidents de travail liés à des travailleurs incompétents.
Finalement, grâce à l’intervention des sous-traitants spécialistes, il est possible d’assurer que les tâches s’effectuent de manière plus rapide et de gagner ainsi en productivité. De ce fait, la sous-traitance peut constituer une alternative intéressante pour les entreprises qui ont une insuffisance de capacité.

Les avantages qualitatifs de la sous-traitance

Outre les avantages quantitatifs, la sous-traitance offre une meilleure exploitation stratégique des ressources. En effet, l’entreprise concernée peut se concentrer sur son développement et sa croissance en engageant des professionnels pour la réalisation des tâches où elle excelle le moins. De cette manière, le temps et l’énergie des employés peuvent être investit plus stratégiquement.
Un autre aspect important proposé par la sous-traitance est la préservation de la réputation de l’entreprise. En effet, en intégrant une bonne équipe, cette dernière peut assurer qu’elle ne se retrouve pas dans une situation déplaisante qui pourra affecter son image.
Un autre avantage pertinent de la sous-traitance est la possibilité d’évaluer et d’essayer. D’ailleurs, en ayant recours aux services d’un professionnel quelconque sur une  base contractuelle, l’entreprise disposera de la possibilité d’évaluer le type de travaux que ce dernier peut effectuer tout dépendamment de son domaine d’expertise. Ainsi, l’entreprise peut déterminer si l’engagement d’une ressource contractuelle constitue un bon atout.

Les inconvénients de la sous-traitance

Bien que la sous-traitance offre une multitude d’avantages, elle n’est pas toujours la solution idéale pour les entreprises. En effet, elle implique certains inconvénients qui peuvent être lourds.
D’une part, en optant pour la sous-traitance, l’entreprise se rend partiellement voire même totalement dépendante du sous-traitant contracté. Cela peut engendrer des problèmes pour l’entreprise lorsque des imprévus prennent lieu, par exemple quand le sous-traitant ne respecte pas les délais établis. Par ailleurs, les produits ou les services délivrés par la personne contractée peuvent être insatisfaisants et peuvent ne pas répondre aux besoins des clients. De ce fait, l’entreprise concernée est tenue de mettre en place un contrôle de qualité ainsi qu’une communication performante afin de pouvoir faire face à un tel événement.

Comment sous-traiter ?

Le premier élément à prendre en considération dans le cas d’une sous-traitance est le choix du sous-traitant. Ce choix doit être fonder sur différents critères, notamment le prix proposé, son expérience dans le secteur d’activité de l’entreprise, sa flexibilité ainsi que sa fiabilité et ses qualifications. De même, il est indispensable de spécifier les attentes par rapport au travail en incluant des indicateurs de performance.
Un autre élément important qui assure la réussite de la sous-traitance est d’assurer que tous les intervenants favorisent la collaboration et le partage d’information et qu’ils fournissent les efforts nécessaires à la réussite du partenariat en question.

Modelé contrat de sous-traitance

Contrat de sous traitance BTP

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis