pixel

Apporteur d’affaires et les intérêts derrière son intervention

Un apporteur d’affaires est une personne qui met en relation deux ou plusieurs individus cherchant à maintenir une relation commerciale ensemble. Ainsi, la finalité de l’apport des affaires permet la mise en relation des personnes cherchant à se contracter entre elles. De ce fait, l’intervention d’un apporteur d’affaires assure l’amélioration des activités à long terme ou d’assurer un besoin ponctuel pour bien mener à une stratégie commerciale.

En quoi consiste alors le rôle d’un apporteur d’affaires et pour quels intérêts est-il utile de le faire intervenir ?

En quoi consiste l’apport d’affaires ?

L’apport d’affaires permet de mettre en relation plusieurs individus dans le but qu’elles concluent un accord commercial, voire un partenariat, un contrat de vente ou de prestation de service et autres. En contrepartie, l’apporteur d’affaires est rémunéré soit avec une commission indexée sur le montant du contrat signé, avec une rémunération forfaitaire ou avec une commission assortie d’une rémunération forfaitaire. De même, le contrat d’apport d’affaires peut indiquer si l’apporteur est rémunéré sur la mise en relation elle-même ou quand la mise en relation est concluante.

La loi n’apporte aucune définition à l’apport d’affaires. De ce fait, il ne s’agit pas d’une activité réglementée. Ainsi, afin d’éviter tout conflit, le contrat d’apport d’affaires doit fixer de manière précise toutes les modalités relatives à l’activité, comme les commissions et la mise en œuvre. Dans ce sens, pour éviter toute sorte risque, le contrat doit être rédigé par des professionnels et signé par la suite par les deux parties.

Cependant, certaines professions réglementées peuvent agir comme apporteur d’affaires, par exemple celle d’agent immobilier. Dans ce cas, la loi impose un cadre d’exercice, une déontologie ainsi qu’un diplôme pour pouvoir exercer légalement la mise en relation.

L’apport d’affaires pour les entreprises débutantes

Généralement, l’apport d’affaires est rémunéré à la commission selon le montant des mises en relations concluantes. Ainsi, cette pratique a un coût variable, contrairement à un salarié commercial qui a des coûts fixes.

L’avantage principal d’un apporteur d’affaires pour une entreprise débutante est qu’il est rémunéré s’il rapporte de l’argent à l’entité. De ce fait, cette dernière peut réduire les risques d’altération de son besoin en fonds de roulement. Toutefois, il est essentiel d’être toujours vigilant à cause de la temporalité des paiements. En effet, le contrat de l’apport d’affaires peut inciter un paiement dès sa conclusion, à la fin de la prestation ou au moment de livraison du produit ou de service en question. Ainsi, dans certains cas, l’entreprise peut se trouver en manque de liquidité.

Les intérêts de l’externalisation à travers l’apport d’affaires

Outre le fait que l’apport d’affaires est un gage de souplesse pour l’entreprise, cette pratique permet de déléguer un travail de recherche fastidieux à un agent commercial extérieur. En effet, l’apporteur d’affaires peut se charger de la recherche des chantiers et des clients en mettant en place une stratégie de recherche bien étudiée.

De même, cette pratique permet à l’entreprise de gagner du temps précieux et de l’argent. En effet, la recherche de nouveaux clients prend souvent beaucoup de temps. De ce fait, ce temps de prospection peut être une véritable perte d’argent particulièrement quand le projet n’aboutit pas. Ainsi, l’intervention d’un apporteur d’affaires permet à l’entreprise de ne pas gâcher des heures précieuses dans la prospection.

L’apport d’affaires est également un excellent moyen pour agrandir le réseau professionnel de l’entité en faisant connaître son travail à de nombreux clients potentiels. D’ailleurs, grâce à l’expérience de l’apporteur d’affaires et à son savoir-faire dans le domaine, il maîtrise la réalité de marché et il peut comprendre de manière précise les besoins de chaque partie inclue, qu’elle s’agisse d’un particulier ou d’un professionnel.

Le contrat d’apport d’affaires

Le contrat d’affaires doit préférablement contenir certaines mentions pour qu’il soit fiable, vu qu’il est le seul document à avoir une valeur contractuelle permettant d’encadrer cette activité.

Ainsi, il est préférable qu’il mentionne l’identité et la détermination des parties concernées ainsi que l’objet de la mission et sa durée. De même, il est utile que ce contrat précise les obligations réciproques de chaque contractant. La zone géographique de la mission, la typologie recherchée et les conditions de résiliation ou d’annulation également peuvent être indiqués.

Les limites de l’apport d’affaires

En principe, l’activité d’apporteur d’affaires est exercée sans obligation et sans demander aucune expérience particulière. D’ailleurs, il n’existe aucun cadre légal particulier quant à l’exercice de cette pratique. Toutefois, certaines limites peuvent se présenter selon le secteur d’activité dans lequel l’apport d’affaires est exercé. Par exemple, dans le domaine de l’immobilier, l’apporteur d’affaires est considéré comme un agent immobilier. Ainsi, il doit disposer d’une carte professionnelle délivrée par la Chambre de commerce et de l’industrie. De même, il doit pouvoir justifier une qualification spécialisée.

Par ailleurs, l’apporteur d’affaires ne constitue pas un agent commercial qui agit au nom de l’entreprise qui l’a mandaté pour effectuer ce rôle.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Presse

Presse : On parle de nous IlBoursa La Startup tunisienne SWIVER conclut un partenariat avec la Banque

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis