pixel

Azzam Soualmia

DG et fondateur de l'entreprise Swiver

Aux propriétaires de petites et moyennes entreprises en Tunisie, je vous conseille d’adopter des outils modernes pour améliorer la performance de votre entreprise, ce qui augmentera l’efficacité, économisera du temps et réduira les erreurs. Profitez de la transformation numérique pour favoriser la croissance et le développement dans le monde des affaires.

 
 
 

Azzam Soualmia

Annonce

حساب مجاني 14 يوم

Actualités
Ressources utiles

Augmentation de capital d’une entreprise : comment procéder ?

Quand une entreprise envisage renforcer sa crédibilité, faire entrer de nouveaux associés ou actionnaires ou tout simplement améliorer sa situation financière, il est probable qu’elle va opter pour l’augmentation de capital. D’ailleurs, le capital social d’une entreprise, qui définit les ressources qu’elle possède lors de sa création, peut être augmenté en suivant des procédures spécifiques tout au long de sa vie. Dans ce cas, on parle alors d’une augmentation de capital.

Que faut-il savoir sur cette procédure et quelles sont les différentes méthodes d’augmentation de capital qu’une entreprise peut entreprendre ? Lisez cet article pour tout découvrir.

Qu’est-ce que l’augmentation de capital ?

L’opération d’augmentation de capital au sein d’une entreprise réfère à l’opération par laquelle cette dernière accroît son capital. Cela peut se produire afin d’émettre de nouvelles parts sociales ou actions ou afin d’augmenter la valeur nominale de ces derniers. Ainsi, grâce à l’augmentation de capital, la valeur du capital de l’entreprise devient supérieure à celle qui figure dans les statuts.

L’augmentation de capital en numéraire

Dans le cadre d’une augmentation de capital en numéraire, l’entreprise suppose que les futurs ou les associés présents vont lui apporter des nouvelles liquidités. Dans ce cas, les fonds apportés n’appartiennent pas à l’entreprise elle-même mais aux associés.

Pour une opération pareille, l’entreprise fait face à deux possibilités. Tout d’abord, elle peut choisir d’augmenter la valeur nominale de ses parts. Le nombre des actions ou de parts reste alors identique ce qui permet de diluer la participation des associés et de ne pas inclure des nouveaux associés ou tiers. Par ailleurs, pour ce type d’augmentation de capital, l’entreprise peut créer de nouvelles actions. Dans ce cas, on dit que le capital est dilué vu que de nouveaux associés vont entrer dans le capital de l’entreprise et les anciens associés seront obligés de racheter de nouvelles actions si ils cherchent à conserver la même participation dans le capital. Cette opération est appelée augmentation de capital par émission d’actions nouvelles.

L’augmentation de capital par apport en nature

Une autre forme d’augmentation de capital que l’entreprise peut entreprendre est l’augmentation par des apports en nature. Pareillement à l’augmentation en numéraire, c’est les associés qui vont fournir des apports à l’entreprise. Mais dans ce cas, il s’agit d’un bien autre qu’une somme d’argent.

Les apports en nature apportés par les associés sont variés. En effet, il peut s’agit d’un apport par un fonds de commerce, un droit d’occupation de locaux commerciaux, un immeuble ou autres.

Cette forme d’augmentation est surtout fréquente quand les dirigeants de l’entreprise cherchent à étendre l’activité de l’entreprise concernée sur de nouveaux secteurs.

L’augmentation de capital par incorporation de réserves

Cette forme d’augmentation consiste à des apports de fonds qui vont être intégrer dans le capital social, par l’entreprise elle-même.

Les réserves réfèrent aux bénéfices réalisés par l’entreprise durant une ou plusieurs années d’exercices et qui n’ont pas été distribués aux associés. Ainsi, au lieu de procéder à une distribution de dividendes, l’entreprise choisit de conserver ses bénéfices dans le but de développer son activité et d’améliorer ses fonds propres.

L’augmentation de capital par compensation de créances

Une autre méthode d’augmentation de capital s’effectue par compensation de créances. Cette méthode permet aux associés d’apporter une certaine créance qu’ils détiennent à l’encontre de l’entreprise. Toutefois, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’un apport de nouveaux fonds.

Ce type d’augmentation est un moyen qui permet d’obtenir une réduction sur les dettes de l’entreprise et par la suite de l’enrichir. De ce fait, les dettes de l’entreprise se disparaissent et se transforment en capitaux propres.

L’augmentation de capital par incorporation de compte courant

L’incorporation de compte courant d’actionnaires ou d’associés est une méthode qui permet de convertir une créance du titre compte courant qu’un associé détient en une participation supplémentaire dans le capital social de l’entreprise.

Les intérêts d’une augmentation de capital

Une entreprise peut envisager une augmentation de capital pour multiples raisons. Parmi ces raisons, on cite tout d’abord l’objectif d’intégrer de nouveaux associés. Cela peut surgir par exemple suite à la levée du droit d’option qui est attaché à un bon de souscription d’actions. Par ailleurs, l’augmentation de capital permet de financer l’activité de l’entreprise, par exemple à travers son introduction à la bourse, ou à développer une nouvelle branche d’activité. D’ailleurs, un propriétaire de fonds de commerce peut choisir de s’allier à l’entreprise en lui apportant son fonds au lieu de le céder. Finalement, l’augmentation de capital est un moyen pour améliorer  la situation financière de l’entreprise. En effet, le nouveau capital lui permet de rembourser ses créanciers ainsi que de renforcer sa solidité financière. Ainsi, si l’entreprise rencontre des pertes importantes, cette augmentation est indispensable pour que l’entité ne disparaisse pas. Dans ce cas,  on parle alors de recapitalisation.

Partager l'article

Articles liés:

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis