pixel

Azzam Soualmia

DG et fondateur de l'entreprise Swiver

Aux propriétaires de petites et moyennes entreprises en Tunisie, je vous conseille d’adopter des outils modernes pour améliorer la performance de votre entreprise, ce qui augmentera l’efficacité, économisera du temps et réduira les erreurs. Profitez de la transformation numérique pour favoriser la croissance et le développement dans le monde des affaires.

 
 
 

Azzam Soualmia

Annonce

حساب مجاني 14 يوم

Actualités
Ressources utiles

Budget prévisionnel : mettre à jour et suivre le plan de trésorerie

La trésorerie et sa gestion au sein d’une entreprise est certainement un enjeu crucial pour sa santé financière. C’est pour cette raison que l’établissement d’un budget prévisionnel et la définition des objectifs à atteindre est une procédure essentielle afin de pouvoir anticiper les mouvements de trésorerie durant le futur de l’entreprise et d’éviter au mieux les situations difficiles.

En quoi consiste alors le budget prévisionnel et à quoi sert-il ? Comment l’établir convenablement aux spécificités de l’entreprise ?

Qu’est-ce qu’un budget prévisionnel ?

Un budget prévisionnel représente un document financier non normalisé qui a pour but principal de prévoir les recettes ainsi que les dépenses d’une entreprise. Le budget prévisionnel peut être également appelé tableau de trésorerie ou plan de trésorerie.

Ce document se présente sous forme d’un tableau financier qui permet aux dirigeants de l’entreprise de se projeter  dans l’activité future de l’entité sur une période donnée, qui correspond généralement à une année fiscale ou civile.

Dans ce tableau, le responsable de l’établissement de ce document liste les charges, voire les dépenses et les investissements de l’entreprise, mois par mois ainsi que les produits, voire les recettes et les financements, soit pour une période en cours ou à venir. De cette manière, il devient possible de fixer des objectifs et d’avoir une référence qui permet de comparer le prévisionnel de l’entreprise au réel.

Pourquoi établir un budget prévisionnel ?

Pour piloter effectivement l’activité de l’entreprise, spécialement durant une période d’incertitude, il est essentiel de mettre au point une projection de sa trésorerie, notamment un budget prévisionnel. Ce dernier permet tout d’abord d’anticiper la rentabilité de la stratégie employée par l’entreprise et de vérifier la viabilité du projet en question en précisant son seuil de rentabilité. De même, l’établissement d’un budget prévisionnel est un moyen pour inspirer confiance et pour récolter des financements vu que c’est un outil de communication efficace avec les investisseurs et les banques. D’ailleurs, ces entités cherchent toujours à avoir une vision détaillée et concrète des résultats prévisionnels de l’entreprise, ce qui augmente les chances de l’entreprise d’obtenir des nouveaux financements.

Un autre objectif important de l’établissement d’un budget prévisionnel est la définition des objectifs de l’entreprise. En effet, cette dernière peut, de cette manière, bénéficier  d’une vue plus claire sur sa trésorerie future en identifiant et en classant les recettes ainsi que ses dépenses. Par la suite, elle pourra réaliser les ajustements nécessaire afin d’atteindre la marge ou l’équilibre recherché.

Ainsi, le budget prévisionnel agit comme ligne directrice pour l’exercice à venir de l’entreprise et d’un outil comparatif efficace avec le réel. Dans ce contexte, il doit être consulté de manière régulière afin de pouvoir comprendre les écarts et d’optimiser la gestion de trésorerie d’une manière adaptée aux besoins de l’entreprise tout au long de l’année.

Comment établir un budget prévisionnel ?

Le principe de l’établissement d’un budget prévisionnel est de faire figurer la totalité des encaissements de l’entreprise, notamment ses rentrées d’argent, et la totalité de ses décaissements, notamment ses sorties d’argent, et de les organiser convenablement en catégories et en sous catégories.

Cette pratique se fait principalement en trois phases. La première consiste à la récolte et à la saisie des informations. Ainsi, l’entreprise est tenue, tout d’abord, de rassembler des informations qui servent à estimer son chiffre d’affaires ainsi que ses charges, notamment les salaires à payer, les taxes et autres, et à calculer ses dépenses prévisionnelles, comme ses besoins humains et matériels. La deuxième étape consiste au calcul du budget prévisionnel. Durant cette étape, il convient de réaliser un tableau de budget prévisionnel en utilisant les informations présentes dans le bilan, le compte de résultat ou celles relatives à la trésorerie de l’entreprise. Finalement, la dernière étape consiste à la réalisation d’une analyse complète dans le but d’établir un budget prévisionnel final.

Comment mettre à jour et suivre un budget prévisionnel ?

Après avoir établi un budget prévisionnel, il est essentiel de mettre en place un système de suivi régulier. Ce suivi doit se faire toutes les semaines ou tous les mois pour les encaissements et décaissements de l’entreprise. Par ailleurs, la fréquence des analyses doit être adaptée aux problématiques spécifiques à l’activité de l’entreprise et à sa stratégie de développement.

Il est également important de communiquer le budget prévisionnel régulièrement avec les différents partenaires financiers de l’entreprise, par exemple les banques et les investisseurs, afin de leur donner une meilleure visibilité et de convenir ensemble d’un plan d’actions.

Le suivi régulier permet de revoir les coûts et l’intégralité de la structure de dépenses de l’entreprise pour pouvoir favoriser sa flexibilité. De même, il permet à l’entreprise d’anticiper les impacts potentiels de certains scénarios dégradés et d’identifier les solutions potentielles tout en assurant une meilleure prise de décisions, qu’il s’agisse des décisions organisationnelles, de structure de coûts ou de financements.

Partager l'article

Articles liés:

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis