pixel

Portage salarial : en quoi consiste et quels sont les types de contrat

Le portage salarial constitue une nouvelle forme d’emploi qui ne cesse pas à séduire de plus en plus non seulement les indépendants qui cherchent une meilleure sécurité sur les plans sociaux et financiers mais également les salariés qui souhaitent entame leur propre activité tout en conservant leur statut de salarié.

Si vous envisagez opter pour le portage salarial, il est essentiel de savoir davantage sur cette alternative, voire ses différents types, son fonctionnement et les avantages qu’il peut vous présenter. Découvrez toute information importante grâce à cet article.

En quoi consiste le portage salarial ?

Le portage salarial constitue une relation contractuelle triangulaire entre trois acteurs distincts, notamment le consultant en portage, l’entreprise cliente et la société de portage salarial. A travers l’établissement d’un contrat de portage salariale, une relation d’interdépendance s’établit permettant au consultant, qui est embauché au préalable par la société de portage, d’effectuer différentes missions au profit des clients de son choix, voire ceux qui correspondent à son expertise. La société de portage verse un salaire au consultant quand il réalise ces missions, et elle s’occupe à son tour de la gestion des obligations administratives du consultant tout en lui proposant un accompagnement quotidien dans le but de l’aider à réaliser les missions en question et à développer son activité.

Quels sont les différents types de contrat de portage salarial ?

Un contrat de portage salarial établi entre trois acteurs différents peut se présenter sous trois types différents. Le premier type est un simple contrat de travail qui concerne le consultant et la société de portage de manière principale. De ce fait, ce type de contrat reprend les mêmes clauses qu’un contrat salarié.

Le deuxième type de contrat est la convention de portage. Ce type de contrat fournit une opportunité à la société de portage et au consultant de se mettre d’accord sur les diverses modalités qui régissent leur relation contractuelle. Par ailleurs, la convention de portage est un outil utilisé pour informer le consultant sur la caisse de retraite à laquelle il est affilié.

Le dernier type de contrat de portage est le contrat de mission. Dans ce cas, la société de portage rédige le contrat qui résume les conditions d’exécution de la mission au profit du client par le prestataire de services contracté.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Pour bénéficier d’un contrat de portage salarial, il est indispensable, dans un premier lieu, que le consultant concerné trouve une mission qui répond effectivement à sa qualification. Quand il la trouve, il pourra alors contacter la société de portage salarial dans le but de montrer son intention de faire héberger son activité.

Suite à ce premier contact, le consultant signe une convention de portage salarial. Cette convention permet notamment d’officialiser les engagements du consultant envers la société de portage et de fixer les différentes modalités d’hébergement y liées.

Par la suite, un contrat de portage salarial choisi est signé. La signature de ce contrat entraîne l’application des droits et des obligations pour les deux parties, notamment le salarié porté et l’employeur.

De cette manière, le consulta peut commencer à réaliser sa prestation selon les modalités fixées au préalable dans le contrat. Chaque mission réalisée sera facturée par la société de portage salarial. A son tour, cette dernière reverse une partie des honoraires au profit du consultant sous forme de salaire, après avoir réalisé le retrait des charges obligatoires ainsi que des frais de gestion.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le premier avantage pour lequel le contrat de portage salarial est envisagé est parce qu’il préserve le statut de salarié tout en lui offrant une meilleure sécurité. D’ailleurs, grâce à ce contrat, le consultant qui jouit du portage salarial n’est pas totalement indépendant. De ce fait, il a la possibilité de bénéficier du régime général de la sécurité sociale, d’une assurance de chômage ainsi que des congés payés et des cotisations retraite.

Par ailleurs, le portage salarial permet au consultant de gérer sa clientèle de façon autonome. En effet, tout salarié porté dispose de la possibilité de choisir librement les missions qui lui conviennent et de les négocier de manière indépendante de la société de portage. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les consultants sont souvent plus motivés que les salariés classiques.

Le salarié exerçant en portage bénéfice également d’une meilleure flexibilité quant à son emploi du temps, contrairement aux horaires fixées par les entreprises classiques.

Finalement, si un salarié cherche à lancer son propre projet sans avoir besoin à créer une nouvelle structure juridique indépendante, le portage salarial peut s’avérer être une excellente option. En effet, cette solution lui permettra d’éviter des conséquences graves en cas de faillite et les contraintes liées à la création d’un nouveau projet, voire les démarches coûteuses et les diverses tâches administratives qu’il faut obligatoirement accomplir.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Presse

Presse : On parle de nous IlBoursa La Startup tunisienne SWIVER conclut un partenariat avec la Banque

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis