pixel

Gouvernance d’entreprise : la structure, les objectifs et les différents types

La notion de gouvernance d’entreprise est une notion principalement associée aux grandes structures. D’ailleurs, une bonne gouvernance est souvent une condition indispensable pour démontrer la réussite de l’entité et pour assurer sa longévité. Ainsi, en réalité, toute entreprise doit être concernée par cette notion, peu importe sa taille.

Qu’est-ce qu’alors la gouvernance d’entreprise ? Quels sont ses principes et les objectifs de son établissement ?

La gouvernance d’entreprise, une simple définition

La gouvernance d’entreprise, connue également sous l’appellation gouvernement d’entreprise, réfère au système déployé dans le but de bien diriger et de contrôler l’entreprise de la manière la plus optimale, tout en assurant la protection des intérêts des différentes parties prenantes.

Cette notion repose principalement sur deux éléments différents, notamment les processus ainsi que les réglementations qui permettent d’encadrer le travail et les valeurs ainsi que la culture de l’entreprise elle-même.

Ainsi, la gouvernance d’entreprise permet de protéger les droits et les intérêts de tous les actionnaires de la société, ainsi que ceux de toutes les parties prenantes, qu’elles soient internes ou externes, en suivant la logique de meilleure répartition des pouvoirs. De ce fait, cette notion concerne les employés, les fournisseurs, les clients, les banques et autres.

Les différents types de la gouvernance d’entreprise

Principalement, il est possible de distinguer deux types de gouvernance d’entreprise. Le premier est la gouvernance actionnariale, appelée également modèle shareholders. Ce modèle consiste à favoriser les intérêts de l’actionnariat, en privilégiant un équilibre entre l’actionnaire et le dirigeant et en offrant à l’actionnaire un contrôle sur ses actions déployées en entreprise. Le deuxième type est la gouvernance partenariale, ou le modèle stakeholders. Ce dernier est désormais plus valorisé, vu qu’il tient compte de l’intégralité des parties prenantes et de la totalité de leurs intérêts. Dans ce sens, grâce à ce modèle, la gouvernance d’entreprise ne se focalise plus uniquement sur l’augmentation de la richesse actionnariale. La valeur de l’entreprise intègre alors d’autres éléments importants, notamment l’environnement et les consommateurs.

La structure de la gouvernance d’entreprise

Certes, la gouvernance d’entreprise permet à l’entreprise d’atteindre ses objectifs en allouant davantage de responsabilités à certains acteurs. D’ailleurs, c’est pour cette raison que la structure de la gouvernance repose en grande partie autour du comité de direction, appelé CODIC. Cette dernière se compose du directeur général et des représentants des différents départements et elle a pour but de prendre des décisions stratégiques ainsi que de suivre méticuleusement les indicateurs de performance afin d’améliorer l’efficacité de l’entreprise.

Par ailleurs, la structure de la gouvernance d’entreprise comporte également le comité exécutif, ou COMEX, qui permet d’assister le directeur général. De même, on y trouve le comité de pilotage, ou COPIL, qui a une vocation plus opérationnelle assurant l’exécution des objectifs globaux de l’entreprise, et le comité opérationnel, ou COMOP, qui est souvent en charge des décisions prisent par le COPIL.

Les objectifs de la gouvernance d’entreprise

L’enjeu principal de la gouvernance d’entreprise est le gain de croissance et de performance. D’ailleurs, cette gouvernance est un moyen utilisé pour encadrer efficacement les actions déployées au niveau opérationnel dans le but d’atteindre les objectifs définis au niveau de la stratégie globale de l’entreprise. Elle permet également d’assurer un contrôle de ces actions en spécifiant la manière de leurs exécutions ainsi que les personnes responsables de cette exécution.

Un autre objectif de la gouvernance d’entreprise est de renforcer la crédibilité et la confiance de l’entreprise. D’ailleurs, avoir une bonne image auprès des différentes parties est un élément clé à la réussite de toute société. De ce fait, vu qu’une bonne gouvernance aboutit à une meilleure transparence et à davantage de rentabilité, elle contribue à un gain en crédibilité auprès des prêteurs potentiels, des acquéreurs et surtout auprès des investisseurs. Par ailleurs, quand une entreprise choisisse de prendre en considérer d’autres intérêts outre que ses propres bénéfices, par exemple des intérêts sociaux ou environnementaux, elle développe une meilleure image auprès des consommateurs et auprès de ses salariés.

La gouvernance d’entreprise permet également d’assurer une meilleure répartition du pouvoir. Par exemple, en interne, cette notion permet de déterminer la meilleure manière de prendre des décisions stratégiques, de définir les pratiques optimales à réaliser par les managers ainsi que d’encourager la concertation. En externe, la gouvernance d’entreprise permet d’agrandir l’influence de l’entité avec ses clients et avec les protagonistes environnementaux.

En résumé, la gouvernance d’entreprise permet d’augmenter la création de valeur, qui est le but ultime de toute entreprise. En effet, grâce à l’approche plus globale de la gouvernance, les entreprises peuvent désormais regagner la confiance des différents consommateurs et de proposer une nouvelle dimension humaine. Cela concerne également les salariés, qui, grâce à une bonne gouvernance d’entreprise, peuvent avoir une solidité renforcée.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Logiciel de facturation TEST

Créez vos factures et devis en moins de 2 minutes Un logiciel de facturation simple et efficace

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis