pixel

Lean Manufacturing : quelles sont les différents principes

En se trouvant dans un environnement particulièrement concurrentiel, les industriels se trouvent dans la nécessité de produire de manière efficace. Pour le faire, ils doivent mettre en place des méthodes spécifiques afin d’optimiser l’efficacité de leurs usines de production, dans le but d’assurer une production efficiente et de minimiser les coûts. L’un des principaux piliers utilisés par les industriels est la méthode de Lean Manufacturing.

Apprenez davantage sur cette méthode et découvrez de quoi elle s’agit en lisant cet article.

Le Lean Manufacturing, c’est quoi ?

Le Lean Manufacturing est une méthode utilisée par les industriels afin d’organiser et d’optimiser leur performance industrielle en assurant un meilleur respect des exigences du client, non seulement en termes de qualité mais également en termes de coût et de délai.

Dans ce sens, le Lean Manufacturing permet de faire une analyse de manière détaillée des différentes étapes constitutives du processus de production. Suite à cette analyse, cette méthode permet d’identifier et, par conséquent, de limiter les gaspillages durant tout le processus de fabrication. De cette manière, la production devient plus efficace et notamment plus rentable.

Pour quelles raisons faire le Lean Manufacturing ?

La méthode de Lean Manufactoring s’utilise dans le but d’éliminer toute sorte de gaspillage qui se présente pendant le processus de production. En effet, tout système de production inclut des tâches qui apportent une valeur ajoutée et d’autres avec moins de valeur ajoutée. Ces dernières sont alors considérées comme des gaspillages, contrairement aux tâches à valeur ajoutée, qui sont utiles et nécessaires aux processus de production.

Généralement, on peut distinguer trois familles différentes de gaspillage. La première est représentée par les tâches sans valeur ajoutée mais qui sont généralement acceptées, et on les appelle les MUDA. La deuxième famille est celle des MURI, représentée par les tâches excessives et trop difficiles. Finalement, on distingue la famille des MURA, comprenant des irrégularités et des fluctuations.

Ainsi, l’objectif principal du Lean Manufactoring est d’augmenter les tâches qui apportent de la valeur ajoutée au processus de production et de réduire celles qui ne sont pas nécessaires. De cette manière, cette méthode permet d’éliminer au mieux les gaspillages qui affectent négativement la productivité et la rentabilité.

De ce fait, les entreprises qui adoptent le Lean Manufactoring peuvent obtenir un avantage concurrentiel important, grâce à l’amélioration de la flexibilité et de la réactivité face aux différentes demandes des clients. En effet, le processus de production comprendra moins de gaspillages, les temps de cycle de production seront plus courts et l’organisation des tâches sera plus efficace.

Quelles sont les différents principes du Lean Manufacturing ?

La méthode du Lean Manufacturing repose sur cinq principes fondamentaux. Le premier axe est l’amélioration des processus à travers une meilleure concentration. Cette dernière peut s’appliquer à tout processus qui comprend des éléments d’entrée, voire des composants ou des matières premières, et qui sont convertis par la suite en éléments sortants, voire des produits semi-finis ou finis. Ainsi, bien que le Lean Manufactoring a été implémentée au début dans les processus de production, il peut également s’appliquer dans les processus de vente, de ressources humaines ou même de la finance.

Le deuxième axe comporte la maximisation de la valeur et la minimisation des gaspillages. Comme mentionné auparavant, le Lean Manufactoring vise à éliminer les gaspillages au niveau des tâches dans le but de créer un avantage concurrentiel et en se focalisant sur les tâches qui apportent concrètement de la valeur pour le client.

Par ailleurs, le troisième principe du Lean Manufactoring est la standardisation du travail. Ce principe repose sur l’amélioration des normes de fabrication. Dans ce sens, et afin d’améliorer une norme spécifique, il est essentiel de standardiser chaque tâche en termes de contenu, de délai, de résultat et de séquence. Suite à cette pratique, il devient possible d’obtenir un résultat de qualité constante. Généralement, le Lean Manufactoring s’applique également en utilisant la méthode des 5S dans le but d’avoir un espace de travail plus standardisé, afin d’avoir un espace où tout est sûr, propre et prêt à être employer.

Un autre principe fondamental du Lean Manufactoring est la création des flux. Ce dernier représente un processus à travers lequel tout produit ou service passe par toutes les étapes de production dans une séquence bien définie, au rythme de la demande du client. De cette manière, les gaspillages présents dans le processus seront minimisés tout en minimisant également le délai d’exécution et en ayant une souplesse maximale.

Finalement, en intégrant la méthode du Lean Manufactoring, il est possible de trouver des solutions plus efficaces aux problèmes et d’améliorer plus convenablement le processus. En effet, au lieu de sauter directement sur la solution, cette méthode permet d’identifier la source du problème, de développer une solution fiable et de la mettre en œuvre. Les résultats obtenus peuvent également être vérifiés afin d’établir à la fin une nouvelle procédure de travail plus standardisée.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Presse

Presse : On parle de nous IlBoursa La Startup tunisienne SWIVER conclut un partenariat avec la Banque

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis