pixel

Azzam Soualmia

DG et fondateur de l'entreprise Swiver

Aux propriétaires de petites et moyennes entreprises en Tunisie, je vous conseille d’adopter des outils modernes pour améliorer la performance de votre entreprise, ce qui augmentera l’efficacité, économisera du temps et réduira les erreurs. Profitez de la transformation numérique pour favoriser la croissance et le développement dans le monde des affaires.

 
 
 

Azzam Soualmia

Annonce

حساب مجاني 14 يوم

Actualités et événements technologiques
Ressources utiles

Lean Startup : la méthode phare pour les entrepreneurs

Pour lancer un produit ou un service sur un marché pendant le démarrage d’une activité économique, l’une des méthodes couramment utilisées par les entrepreneurs est la méthode du Lean Startup. Cette dernière est principalement conçue dans le but de permettre aux startups de transformer une idée innovation en un produit qui est désirables par les clients cibles et qui génère de revenus.

Qu’est-ce qu’alors au juste la méthode du Lean Startup ? Pourquoi les entrepreneurs l’utilisent et comment la mettre en place ?

Le Lean Startup, de quoi il s’agit ?

Le Lean Startup est une méthode utilisée principalement par tout porteur de projet de mise sur le marché d’un nouveau produit ou service. Le principe de cette méthode est d’assurer une amélioration continue à travers des itérations et des vérifications au plus près du marché. Ainsi, le Lean Startup permet d’optimiser le succès du produit ou du service en question, de façon plus économique et plus rapide.

Le Lean Startup a pour objectif principal de proposer un service ou un produit qui répond parfaitement à la demande des clients cibles.

Pourquoi mettre en place le Lean Startup ?

La méthodologie du Lean Startup nécessite le suivi d’une démarche orientée utilisateurs afin d’éviter que l’entrepreneur s’enferme dans une vision qui se traduit dans un produit ou dans un bien qui ne trouverait pas son marché ou qui ne se vendrait pas. Dans ce sens, le Lean Startup permet tout d’abord à l’entrepreneur d’identifier clairement le besoin des clients cibles afin de construire une solution qui répond effectivement à ce besoin. De même, cette méthode offre la possibilité de se lancer dans son projet de manière rapide et sans nécessiter de coûts superflus vu que l’investissement de départ sera minimal. La méthode du Lean Startup permet également d’obtenir des investissements plus facilement et de réduire, de manière considérable, ainsi le risque d’échec du projet de l’entreprise en question.

Tous ces facteurs peuvent mener un entrepreneur à utiliser la méthode du Lean Startup qui incite ce dernier à découvrir la clientèle et à obtenir sa validation avant de créer un nouveau produit et, par conséquent, qui l’aidera à se lancer dans une commercialisation à grande échelle et à répondre effectivement aux besoins de ses clients.

Comment fonctionne le Lean Startup ?

La méthode du Lean Startup est une méthode de développement de projet efficiente et efficace, sur laquelle les startups reposent et peuvent se donner le temps nécessaire pour réaliser une étude de marché précise. Grâce à cette étude de marché, les entrepreneurs peuvent proposer un produit ou un service minimum viable.

Ainsi, l’idée est d’agir rapidement, mieux, à moindre coût et avec moins de risques pour répondre convenablement aux besoins des clients.

Quels sont les outils du Lean Startup ?

La mise en place de la méthode du Lean Startup nécessite l’utilisation de certains outils qui servent à aider l’entrepreneur à effectuer une commercialisation réussie.

Le premier outil sur lequel le Lean Startup repose est l’étude du marché. En effet, cet outil permet d’identifier l’existence d’un marché sur lequel le produit en question pourra être vendu et dont les agents seront sollicités. Le deuxième outil est le business model canvas. Ce dernier se base sur le business model classique, et met en avant les axes de travail ainsi que les enseignements à explorer et les hypothèses à valider.

De même, la méthodologie du Lean Startup repose sur l’outil du Lean canvas, qui sert à valider la pertinence commerciale du projet en identifiant les facteurs cruciaux de sa mise sur le marché. Cet outil passe par la vérification d’un certain nombre de critères, notamment les clients, la proposition de valeur unique, les indices d’intérêts des clients, les coûts liés et autres.

Un autre outil important du Lean Startup est le MVP, ou le Minimum Viable Product. Ce dernier constitue un produit test comportant les fonctions essentielles, et qui bien utilisable et fonctionnel. Ce produit test offre la possibilité de tester le marché et de recueillir un nombre maximal d’informations. Généralement, le MVP est produit à petite échelle et connait une démarche de vérification et d’ajustement dans le but de faire correspondre l’offre le mieux aux attentes des clients. D’ailleurs, ce le point central du système d’apprentissage en condition réelle sur lequel repose la méthodologie du Lean Startup.

Quelles sont les limites du Lean Startup ?

Bien que la méthode du Lean Startup présente des intérêts indéniables, elle comporte quelques limites qu’il ne faut pas négliger.

Tout d’abord, le risque d’échec des projets de produits ou de services radicalement nouveaux est toujours présent, vu que les ventes dépendent toujours des consommateurs. Par ailleurs, les résultats issus de cette méthode peuvent ne pas se voir rapidement, ce qui risque de découragé l’entrepreneur.

Partager l'article

Articles liés:

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis