pixel

Management visuel : quels sont les intérêts et comment le définir ?

Il n’est pas rare qu’un manager se retrouve dans la difficulté de communiquer une information claire et globale aux collaborateurs. Cela risque de créer des perturbations entre les objectifs fixés par les différentes équipes et la mise en œuvre des processus convenables. Pour faire face à une telle situation, il est possible d’opter pour une approche intuitive, appelée le management visuel. Cette approche est une méthode innovante qui vise à rendre l’information plus visible et plus concrète et qui est désormais utilisée fortement au sein des entreprises.

En quoi consiste alors le management visuel ? Que faut-il connaître sur ce concept ? Lisez cet article pour découvrir toute information nécessaire.

Le concept du management visuel, comment le définir ?

Comme indiqué par son nom, le management visuel se base sur la perception visuelle des informations. Principalement, cette approche s’inspire du lean management, qui est une méthode d’organisation du travail et de gestion de production permettant d’améliorer l’efficacité et la performance des entreprises.

Le management visuel a pour objectif principal de rendre l’information plus lisible, plus concrète, plus compréhensible et plus mémorisable. Ainsi, tous les membres de l’équipe auront accès à un niveau similaire d’information.

Le management visuel est une approche innovante qui s’utilise pour tout type de problématique, qu’elle soit commerciale, logistique, marketing ou technique. Cette approche permet de poser un problème, de communiquer efficacement une information, de gérer une équipe et de travailler convenablement sur le projet en question.

Quels sont les intérêts du management visuel ?

Les entreprises peuvent utiliser le management visuel pour bénéficier de ses nombreux bénéfices.

En termes de pilotage, cette méthode permet de repérer les écarts et les tendances de manière rapide afin de faciliter la prise de décision. De même, elle permet d’identifier les informations importantes et d’évaluer l’efficacité des plans d’action. Le management visuel s’utilise également pour visualiser et pour améliorer l’efficacité des processus, et par conséquent, pour améliorer la performance organisationnelle.

En termes de dynamique d’équipe, l’approche du management visuel assure la stimulation de la créativité de l’équipe lors de la génération des idées et la pose des bases d’un travail collaboratif basé sur le partage d’informations.

En termes de management, cette approche rend la communication plus explicite et fait passer les messages avec une meilleure créativité. Par ailleurs, elle améliore l’implication des collaborateurs grâce à l’utilisation des outils stimulants.

L’outil KANBAN pour le management visuel

L’outil KANBAN s’utilise lors de l’établissement du management visuel en divisant un support en trois colonnes : la première est dédiée aux missions à réaliser, la deuxième aux travaux en cours de réalisation et la dernière aux tâches terminées. Ainsi, chaque tâche est déplacée au fur et à mesure de l’avancement du projet.

La méthode KANBAN permet de diviser le projet en une liste de tâches qui rend la compréhension de ce dernier plus abordable. De même, elle permet d’avoir une vision exhaustive de tous les détails du projet et de répartir les rôles et les missions convenablement au sein de l’équipe.

L’outil du mind mapping pour le management visuel

Le management visuel pour également utiliser le mind mapping, appelé également carte mentale, particulièrement lors des projets complexes. Cette méthode consiste à cartographier le projet en fonction du principe de la ramification. Dans ce sens, le thème principal est positionné au centre, et les thèmes supplémentaires y sont associés et détaillés davantage. Pour cela, des mots clés et des pictogrammes sont souvent utilisés, vu qu’ils facilitent la mémorisation et la communication des informations.

Le mind mapping permet de présenter l’information convenablement et d’assurer une lecture globale et plus structurée. Ainsi, les collaborateurs peuvent rentrer dans un niveau de détail bien maîtrisé.

L’outil du design thinking pour le management visuel

Quand il s’agit d’un projet d’innovation, l’outil qui s’utilise généralement est le design thinking. Cet outil se base sur une première étape de co-créativité, en assemblant plusieurs équipes qui réunissent des idées sur un même thème. Par la suite, le thème est transformé en concept et ce dernier est formalisé pour évaluer convenablement sa faisabilité.

La mise en place du management visuel

Pour conduire un projet de management visuel, il convient tout d’abord de commencer par la création d’un groupe de travail avec un chef de projet. Cela permet de mettre en commun différentes compétences et visions.

Par la suite, il est essentiel d’explorer le projet en définissant son périmètre, voire quels éléments doivent être communiqués, qui sont les collaborateurs cibles, quelles sont les dates importantes et autres.

Les outils à utiliser doivent ensuite être identifiés afin de pouvoir concevoir un visuel approprié. L’objectif et alors de transmettre facilement les informations tout en évitant la surinformation. En effet, la conception visuelle doit être courte. A ce niveau, il est également important de définir les bons points d’affichage.

Finalement, l’entreprise doit s’assurer que les moyens mis en place fonctionnement correctement et qu’ils permettent une bonne communication. Il est utile ainsi d’identifier les améliorations possibles et de mettre en place les étapes de modifications envisageables.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Presse

Presse : On parle de nous IlBoursa La Startup tunisienne SWIVER conclut un partenariat avec la Banque

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis