pixel

Rapprochement bancaire : méthode, outils et conseils

Le rapprochement bancaire représente une pratique assez fréquente en comptabilité. Bien que cette pratique n’est liée à aucune obligation légale, elle est fortement recommandée quant à la vérification de l’état des différents comptes d’une entreprise quelconque et à la surveillance de ses différents flux d’argent. Ainsi, si vous envisager réaliser un rapprochement bancaire, il faudra bien comprendre cette pratique pour pouvoir bien la mettre en pratique.

Qu’est-ce que le rapprochement bancaire ?

Un rapprochement bancaire est un procédé de contrôle comptable. Ce procédé permet à toute entreprise de vérifier que les différentes opérations saisies dans le compte 512 sont effectivement identiques à celles mentionnées sur le relevé de compte émis de la part de la banque. L’entreprise peut, de cette manière, s’assurer que les comptes bancaires correspondent aux relevés d’une date donnée.

Afin de réaliser la concordance entre ces deux soldes, l’entreprise doit procéder à un pointage croisé des documents. Ainsi, les deux soldes finaux doivent être identiques.

Le rapprochement bancaire est une pratique qui se réalise de manière périodique, spécifiquement en fin de mois.

Quel est le rôle du rapprochement bancaire ?

La méthode comptable du rapprochement bancaire repose sur différents objectifs. Tout d’abord, elle permet de repérer les erreurs qui peuvent se produire lors de la saisie des montants comptables. De même, elle permet aux responsables de  prendre conscience des oublis de saisie éventuels des extraits de compte, par exemple les frais bancaires. Le rapprochement bancaire permet également de contrôler la conformité des prélèvements qui peuvent être réalisés par la banque et dont l’entreprise n’aurait pas eu connaissance. Finalement, cette pratique peut de vérifier la totalité des entrées et des soties d’argent mentionnées dans le grand livre de l’entreprise.

En d’autres termes, le rapprochement bancaire est une pratique qui permet de contrôler la cohérence des soldes existants entre la comptabilité de l’entreprise et son compte bancaire, ainsi que de contrôler l’état de la trésorerie et de vérifier la bonne actualisation de ses différentes écritures comptables. C’est alors une pratique cruciale pour pouvoir suivre convenablement la trésorerie de l’entreprise.

Le mécanisme d’un rapprochement bancaire

En comptabilité, il est évident qu’il faudra enregistrer la totalité des écritures comptables. Cela comprend également l’enregistrement des achats et des ventes en s’appuyant sur des justificatifs, comme des factures. Ces enregistrements doivent être faits à plusieurs endroits, notamment dans le compte de résultat afin de pouvoir déterminer les bénéfices et les pertes de l’entreprise et dans le bilan au sein des comptes clients s’il s’agisse d’une vente ou au sein des comptes fournisseurs s’il s’agisse d’un achat.

Par la suite, quand l’opération passe sur le compte bancaire de l’entreprise, il est important de l’ajouter convenablement au compte banque 512. Cette opération doit également venir diminuer la créance client ou la dette fournisseur.

Les documents nécessaires pour la réalisation d’un rapprochement bancaire

Pour effectuer un rapprochement bancaire, il faut avoir la totalité des relevés de comptes de la période qu’on cherche contrôlée ainsi que les extraits du compte banque 512. Il faut également avoir le dernier rapprochement bancaire, le cas échéant, et les différentes justificatifs des opérations passées sur le compte bancaire, notamment les opérations de paiement en espèces, de remise de chèque ou autres.

Les étapes de rapprochement bancaire

Pour effectuer un rapprochement bancaire, il est important de suivre quelques étapes. Tout d’abord, il convient d’établir les soldes de départ du compte banque 512 et du compte bancaire. Par la suite, il faudra pointer les différentes opérations une par une tout en s’assurant que tout ce qui est inscrit sur le compte en banque est bien inscrit sur le compte 512. Cela comprend tous les virements faits ou reçus, tous les chèques remis, tous les paiements par carte reçus ou réalisées ainsi que tous les dépôts et les retraits d’espèces. Ensuite, les soldes calculés doivent être rapprochés et leur concordance doit être vérifiée. Finalement, il est désormais possible d’établir l’état de rapprochement bancaire qui comprendra les mouvements non pointés.

Il est possible de réaliser le rapprochement bancaire de manière manuelle à l’aide d’un fichier excel ou de le réaliser de manière automatisée grâce à un logiciel dédié. Par ailleurs, cette tâche peut être confiée à un expert-comptable.

Est-il obligatoire d’effectuer un rapprochement bancaire ?

Réaliser un rapprochement bancaire est une pratique qui n’a aucun caractère obligatoire. Toutefois, il est conseillé d’effectuer cette opération au moins une fois par an pour s’assurer de la bonne santé des comptes en banque de l’entreprise. Par ailleurs, cette opération permet également d’isoler les paiements non perçus et discerner les erreurs potentielles de comptabilité. Le rapprochement bancaire représente également une pratique importante vu qu’il permet de vérifier que l’entreprise en question n’a pas été victime de vol ou de fraude.

Réaliser des rapprochements bancaires fréquents durant l’année est un moyen de surveillance plus fine de trésorerie. D’ailleurs, cela facilite l’identification des écarts et des erreurs et de déterminer leurs origines.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Logiciel de facturation TEST

Créez vos factures et devis en moins de 2 minutes Un logiciel de facturation simple et efficace

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis