pixel

Azzam Soualmia

DG et fondateur de l'entreprise Swiver

Aux propriétaires de petites et moyennes entreprises en Tunisie, je vous conseille d’adopter des outils modernes pour améliorer la performance de votre entreprise, ce qui augmentera l’efficacité, économisera du temps et réduira les erreurs. Profitez de la transformation numérique pour favoriser la croissance et le développement dans le monde des affaires.

 
 
 

Azzam Soualmia

Annonce

حساب مجاني 14 يوم

Actualités
Ressources utiles

Redressement des entreprises en difficultés économiques

Aucune entreprise n’est à l’abri de rencontrer une situation compliquée à laquelle elle ne peut pas faire face. En effet, il n’est pas rare qu’une entreprise commencer à constater des signes de fragilités suite à de nombreuses raisons.

Comment procéder dans un cas pareil pour éviter la faillite ? cet article pour mieux vous informer quant au redressement des entreprises en difficultés économiques et pour découvrir les solutions envisageables.

Identifier les difficultés

Quand une entreprise commence à remarquer des signes de difficultés financières ou économiques, il est recommandé d’agir rapidement afin d’éviter les risques de faillite. Dans ce sens, et avant d’essayer de redresser l’entité, il est indispensable de faire un diagnostic de la situation dans le but d’identifier les difficultés encourues.

L’un des principaux signes qui surgissent au sein d’une entreprise en difficulté est la baisse du chiffre d’affaires. Cette baisse peut être due à de nombreuses raisons, notamment un fonds de roulement supérieur aux liquidités, une concurrence trop forte, une mal gestion de l’organisation de l’entité, des frais qui augmentent ou autres.

Ainsi, avant d’envisager les possibilités de redressement des entreprises en difficultés économiques, il est essentiel d’étudier ses forces et ses faiblesses. S’il s’agisse d’un problème de dépenses, il peut être utile d’identifier les frais anormaux afin de connaître efficacement la source du problème. Par exemple, il est possible que l’entreprise paie des grandes sommes d’argent à ses fournisseurs ou à ses prestataires ou qu’elle a plusieurs dépenses liées aux actions de communication par exemple.

Etudier les solutions envisageables

Pour le redressement d’une entreprise en difficulté, plusieurs points peuvent être pris en compte. Dans ce contexte, il est recommandé d’établir un plan de redressement sur 12 mois. En effet, la planification de la procédure de redressement sur une période assez longue est une excellente méthode pour corriger les problèmes encourus, un à un, sans négliger aucun d’entre eux. Durant cette période, l’objectif principal de l’entreprise doit être de réduire les fais superflus. Ainsi, elle peut par exemple diminuer ses charges, augmenter ses marges, revoir sa stratégie de gestion de la trésorerie ou redéfinir son modèle économique.

Réduire les coûts superflus

Pour la réduction des coûts inutiles et superflus au sein d’une entreprise, il est possible que cette dernière agisse sur différents points. En priorité, il est préférable de commencer par les dépenses liées aux fournisseurs. Pour les réduire, il est possible par exemple de renégocier les contrats à l’avantage de l’entreprise. Cette pratique est surtout envisageable si l’entité a tendance d’acheter en grande quantité. De même, il ne faut pas hésiter à comparer différents fournisseurs afin de trouver celui qui propose la meilleure offre.

Une autre pratique importante qui peut aider à réduire les coûts est la mise en place des méthodes en ligne. Dans ce sens, l’entreprise peut opter pour l’envoi des mails au lieu des lettres et pour le rassemblement des factures en un seul espace au lieu de les imprimer.

Par ailleurs, l’entreprise peut choisir d’optimiser sa masse salariale pour réduire ses dépenses superflues.

Opter pour le marketing pour le redressement d’une entreprise en difficulté

Dans certains cas, les difficultés rencontrées par une entreprise sont causées par un volume de vente insuffisant, faute d’une stratégie de communication et de marketing insuffisamment développée. Effet, il est nécessaire de donner envie aux prospects potentiels d’acheter les produits ou les services en question et de continuer à intéresser les clients déjà existants.

Pour éviter ce type de difficulté, il est essentiel de prévoir une stratégie marketing fiable. D’ailleurs, une stratégie bien développée et bien menée peut permettre d’augmenter les ventes de manière considérable. Pour le faire, il faut tout d’abord identifier le besoin de la clientèle afin de déterminer les objectifs à fixer et les outils à adopter.

De même, si l’entreprise est en situation de monopole, il est encouragé de changer son positionnement. En effet, si le marché en question est saturé, il peut être utile que l’entreprise s’insère dans un nouveau marché ou il y a moins de concurrence et notamment plus de demande.

Une autre alternative importante à prendre en considération est l’innovation. En effet, en se différenciant de la concurrence, tout en tenant compte des besoins de la clientèle, l’entreprise peut trouver un point spécifique à améliorer qui mènera à l’amélioration des ventes et de son attractivité sur le marché.

Envisager les solutions de dernier recours

Si les difficultés persistent, il est possible que l’entreprise optent pour le mandat ad hoc avec le tribunal de commerce. Cette pratique consiste à demander de l’aide auprès d’une tierce personne dans le but que cette dernière identifie et gère les difficultés financières en question.

En outre, une autre solution envisageable est la médiation du crédit. Cette solution permet de trouver un accord avec les organismes créditeurs, notamment les banques, afin de rééchelonner une dette et d’obtenir un crédit.

Partager l'article

Articles liés:

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis