pixel

Rentabilité financière d’une entreprise : quels sont les indicateurs utiles ?

La rentabilité financière d’une entreprise est une notion principale quant à sa gestion. En effet, cette notion représente un indicateur fondamental pour les dirigeants, vu qu’il les permettent de mieux se positionner dans le secteur d’activité en question et d’améliorer ses finances plus généralement. Quant aux banques, la rentabilité financière permet d’évaluer les opportunités d’investir dans un nouveau projet ou dans une entreprise. Pareillement, les entreprises en phase de lancement ou de croissance peuvent utiliser la notion de la rentabilité financière pour prendre de meilleures décisions.

Que représente alors la rentabilité financière pour une entreprise ? Quels sont les indicateurs utiles qu’on peut utiliser pour évaluer la rentabilité financière d’un projet ou d’une entité ? Et comment les analyser pour bénéficier l’entreprise et l’aider à atteindre son potentiel financier ?

Que représente la rentabilité financière ?

La rentabilité financière est un indicateur de performance indispensable pour toute entreprise. Elle désigne la capacité de l’entité à créer des profits à partir de ses capitaux, qu’ils soient investis par les actionnaires dans l’entreprise ou apportés par les dirigeants et leurs associés.

L’étude de la rentabilité financière d’une entreprise est utile principalement pour ceux qui prennent les décisions. En effet, cet indicateur permet de comparer les performances de l’entreprise par rapport aux autres entités opérant dans le même secteur d’activité et de trouver des méthodes pour améliorer la compétitivité de l’entreprise. Par ailleurs, la rentabilité financière de l’entreprise peut être utile pour les investisseurs et les analystes financiers. D’ailleurs, cet indicateur permet à ces derniers d’évaluer effectivement l’opportunité d’investir dans l’entité concernée ou dans un projet spécifique.

Comment calculer la rentabilité financière d’une entreprise ? 

La rentabilité financière est un indicateur qui permet de lier le résultat qu’une entreprise réalise, notamment la différence entre ses produits et ses dépenses, et les capitaux propres de l’entité, notamment son capital social auquel les réserves, les reports à nouveau, les provisions et d’autres éléments sont ajoutés.

Afin de pouvoir calculer la rentabilité financière, quelques données comptables doivent être rassemblées au préalable : certaines d’entre elles se présentent dans le compte de résultat, tandis que d’autres se présentent dans le bilan de la société. Dans ce contexte, la rentabilité financière représente le ratio du résultat net de l’exercice comptable de l’entreprise par rapport à ses capitaux propres.

Quels sont les indicateurs utiles de rentabilité financières ?

L’un des indicateurs fondamentaux pour l’évaluation de la rentabilité financière et pour la gestion d’une entreprise est la marge commerciale. Cette dernière représente la différence entre les prix de vente établis par l’entreprise et ses coûts de revient. Par conséquent, la marge commerciale permet de mesurer la capacité de l’entité à générer des profits à travers la vente de ses services ou de ses produits. Plus la marge commerciale est importante, plus l’entreprise sera capable de couvrir ses charges et de devenir plus rentable.

Un autre indicateur clé est le seuil de rentabilité. Ce dernier correspond au chiffre d’affaires hors taxes que l’entité doit réaliser afin de couvrir ses charges et d’équilibrer ses finances. Dans ce contexte, une entreprise qui n’arrive pas à atteindre son seuil de rentabilité a tendance d’enregistrer des pertes. Par ailleurs, l’indicateur du point mort peut être utilisé pour évaluer la rentabilité de l’entreprise. Cet indicateur désigne le moment où l’entreprise atteint effectivement son seuil de rentabilité. Ainsi, le point mort permet de déterminer la période à partir de laquelle une entreprise devient rentable et de définir par la suite sa stratégie sur le moyen et sur le long terme.

Il est également possible d’utiliser le retour sur investissement, qui permet d’évaluer la réussite d’un investissement réalisé, soit par l’entreprise elle-même ou par un investisseur. Le retour sur investissement aide à orienter les dirigeants durant la prise de décisions et d’identifier les opérations les plus avantageuses tout dépendamment des résultats obtenus.

Finalement, la rentabilité financière peut être évaluée par l’effet de levier lié à l’endettement. Ce dernier dépend des taux d’intérêts liés au financement ainsi que du taux de rentabilité de l’investissement. Dans ce sens, pour avoir un effet de levier positif, les intérêts de l’emprunt doivent être inférieurs au taux de rentabilité.

La rentabilité financière et la rentabilité économique, quelles différences ?

L’analyse de la rentabilité d’une entreprise permettent d’évaluer non seulement ses performances financières mais également ses performances économiques. C’est pour cette raison qu’il faut savoir faire la distinction entre la rentabilité financière et la rentabilité économique. Cette dernière correspond au ratio obtenu à travers le résultat d’exploitation et les différentes ressources de l’entreprise.

De point de vue pratique, la rentabilité financière intéresse principalement les investisseurs et les associés de l’entreprise, tandis que la rentabilité économique intéresse plutôt les dirigeants de l’entité.

Plus la rentabilité financière est élevée, plus l’entreprise sera capable d’obtenir des fonds pour financer son développement. La rentabilité économique, à son tour, doit être constamment évaluée afin d’assurer la pérennité de l’activité de l’entreprise.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Logiciel de facturation TEST

Créez vos factures et devis en moins de 2 minutes Un logiciel de facturation simple et efficace

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis