pixel

Tableau de variation des capitaux propres : Que faut-il savoir ?

Certes, les capitaux propres d’une entreprise peuvent varier considérablement d’un exercice comptable à un autre. Cette variation fait l’objet d’un suivi particulier aussi bien dans les comptes consolidés que dans les comptes individuels, et elle peut être engendrée par l’augmentation de capital, la mise en réserves et pleins d’autres éléments.

Dans ce contexte, les entreprises utilisent le tableau de variation des capitaux propres, qui est un document de synthèse assurant la retranscription des différents mouvements.

Que faut-il savoir alors sur les capitaux propres ? Qu’est-ce qu’un tableau de variation des capitaux propres et quand faut-il l’établir ?

Que sont les capitaux propres ?

Les capitaux propres, au moment de la création de n’importe quelle entreprise, sont constitués par les capitaux apportés de la part des associés et des actionnaires. Ces capitaux, tout au long de la vie de l’entreprise, sont complétés par les résultats annuels de l’entité.

Principalement, les capitaux propres se composent de différents éléments : Le capital social, qui représente les ressources investies dans l’entreprise lors de sa création initiale, les réserves légales et statutaires, qui représentent les bénéfices antérieurs qui n’ont pas été distribués, le report à nouveau, qui représente les bénéficies antérieurs qui ne sont ni distribués ni mis en réserve et finalement le résultat net de chaque exercice comptable.

Les capitaux propres : Comment les interpréter ?

Les capitaux propres sont un indicateur crucial qui donne idée sur la valeur de l’entreprise. Ainsi, plus le montant de ces capitaux est important, plus la valeur de l’entreprise est importante. En revanche, quand les capitaux propres d’une entreprise sont faibles voire même négatifs, cela reflète que sa valeur est faible. Dans ce cas, on peut comprendre que les dettes de l’entreprise sont relativement plus importantes que le montant de son actif. Dans la même logique, sa viabilité peut alors être mise en danger.

Quels sont les éléments qui peuvent entraîner la variation des capitaux propres ?

La variation des capitaux propres peut être causée par différents événements. L’événement le plus évident est la profitabilité de l’entreprise. Si l’entreprise réalise un résultat profitable, cela va renforcer le montant des capitaux propres. Dans le cas contraire, si elle subit une perte, ce montant va diminuer.

Pour les comptes consolidés, s’ils comprennent des entités ayant des comptes établis en devises étrangères, la conversion des comptes en devises étrangères peut entraîner un certain ajustement. Ce dernier se présente dans la rubrique écart de conversion. Une rubrique positive signifie que l’entreprise a bénéficié d’un effet change favorable.

Par ailleurs, certaines opérations peuvent être comptabilisées directement dans les capitaux propres, ce qui peut causer la variation des capitaux propres. De même, cette variation peut être due à des variations de périmètre ou à des opérations réalisées sur les titres de l’entreprise consolidante.

Qu’est-ce que le tableau de variation des capitaux propres ?

Le tableau de variation des capitaux propres est, tout d’abord, un document qui se présente sous forme de tableau. Ce tableau fait l’état des différentes divergences constatées, au cours de l’exercice comptable d’une entreprise, entre la variation des capitaux propres et le résultat réalisé de l’entreprise durant la même période.

Par ailleurs, le tableau de variation des capitaux propres est un outil qui permet d’isoler les variations des différentes opérations réalisées par l’entreprise, par exemple une augmentation ou une diminution de capital, les subventions d’investissement, les changements de méthodes comptables ou autres.

Quand faut-il établir le tableau de variation des capitaux propres ?

Le tableau de variation des capitaux propres n’est pas un document obligatoire, selon le Code de Commerce. Cependant, ce document est rendu indispensable par le Plan Comptable Général. Ce dernier le prévoit dans le cas des variations significatives des capitaux propres qui peuvent causer des empêchements au niveau de la comparaison avec l’exercice comptable précédent.

Ce document doit être inséré dans l’annexe des comptes sociaux, ou des comptes annuels, de l’entreprise.

Comment établir un tableau de variation des capitaux propres ?

Pour établir un tableau de variation des capitaux propres, aucun modèle n’est proposé par le Plan Comptable Général. Toutefois, il convient tout d’abord d’indiquer les capitaux propres à la clôture de l’exercice comptable précèdent avant que le résultat ne soit affecté. Par ailleurs, le tableau de variation des capitaux propres doit comprendre une ligne indiquant les contreparties de réévaluations, qui à son tour comprend les réévaluations pratiquées sur les immobilisations. De même, il faut y inclure des autres variations importantes et il convient, à ce niveau, de mentionner l’impact de méthodes comptables sur les capitaux propres de l’entreprise.

Le tableau de variation des capitaux propres contient également une ligne qui mentionne la variation des capitaux propres, hors les opérations de structure, au cours de l’exercice comptable en question. Le montant indiqué sur cette ligne correspond ainsi au résultat comptable de l’exercice.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Logiciel de facturation TEST

Créez vos factures et devis en moins de 2 minutes Un logiciel de facturation simple et efficace

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis