pixel

Trésorerie nette d’une entreprise : quels sont les éléments constitutifs ?

La trésorerie nette d’une entreprise constitue un indicateur essentiel dans l’évaluation de la santé financière et comptable de l’entité. En effet, cet indicateur donne une idée sur les sommes disponibles immédiatement au sein de l’entreprise et qu’elle peut mobiliser rapidement afin de manière ses dettes.

Que représente alors la trésorerie nette pour les entreprises ? Découvrez toute information essentielle sur ce concept en lisant cet article.

Qu’est-ce que la trésorerie nette ? 

Quand on parle de la trésorerie nette d’une entreprise, on parle de la somme d’argent que cette dernière peut mobiliser sur le court terme, notamment de disponibilité à vue. Quant à la notion du court terme, elle varie généralement d’une entreprise à une autre, tout dépendamment de l’activité de l’entité et de sa structure. Cependant, de manière générale, la trésorerie nette désigne l’argent disponible au sein de l’entreprise qui peut être mobilisé dès que cette dernière en a besoin.

Par ailleurs, la trésorerie nette est souvent utilisée afin d’analyser l’équilibre financier de l’entreprise, par exemple dans le cadre d’un audit.

Quels sont les éléments constitutifs de la trésorerie nette ? 

La trésorerie nette d’une entreprise repose sur deux constituants principaux, notamment le besoin en fonds de roulement et le fonds de roulement.

Pour le besoin en fonds de roulement, ou le BFR, il représente l’argent que l’entreprise prévoit pour couvrir le besoin financier de son activité. Le BFR est une notion clé en comptabilité vu qu’il permet d’identifier les décalages des flux de trésorerie entre les dépenses effectuées par l’entreprise et les recettes liées à son activité. En d’autres termes, le besoin en fonds de roulement correspond à la somme dont l’entreprise dispose pour pouvoir compenser les retards de paiement potentiels ainsi que pour maintenir son activité.

Quant au fonds de roulement, il correspond à la réserve d’argent dont l’entreprise dispose à court et à moyen terme. Le FR permet notamment à l’entité de faire face aux dépenses liées à son besoin en fonds de roulement ainsi qu’aux imprévus éventuels, par exemple une crise sanitaire.

Pourquoi est-il utile pour les entreprises de calculer la trésorerie nette ? 

Le calcul de la trésorerie nette d’une entreprise est une pratique importante pour les dirigeants, qu’il s’agisse d’une entité bien installée ou en cours de lancement.

D’un côté, pour les jeunes entreprises, le calcul de la trésorerie nette est un moyen pour assurer que l’entité dispose de suffisamment de trésorerie pour financer l’activité jusqu’à ce qu’elle devienne rentable. Dans ce sens, la détermination de la trésorerie nette permet aux dirigeants d’anticiper les financements nécessaires et de les adapter selon les besoins de l’entreprise. Par ailleurs, en déterminant la trésorerie nette, il devient possible d’élaborer la partie financière du business plan, notamment le tableau de trésorerie qui permet de calculer la trésorerie mensuelle prévisionnelle, ainsi que le plan de trésorerie pour planifier le financement du cycle d’exploitation et de la stratégie de l’entité.

D’un autre côté, les entreprises ayant une activité déjà établie bénéficient également du calcul et de la suivie de la trésorerie nette. En effet, cet indicateur leur permet de réagir convenablement dans le cas où une difficulté financière ou autre survienne. De même, cette notion permet à l’entreprise d’avoir une meilleure visibilité sur les échéances futures et d’être plus indépendante sur le plan décisionnel.  Ainsi, l’entreprise ayant une activité déjà établie peut bénéficier d’une meilleure sérénité au quotidien grâce à la détermination et au suivi de la trésorerie nette.

Comment s’analyse la trésorerie nette? 

Quand une entreprise calcule sa trésorerie nette, trois possibilités se présentent. Elle peut ainsi se retrouver avec une valeur de trésorerie nette positive, négative ou nulle.

Dans le cas d’une trésorerie nette positive, cela indique que l’entreprise a une bonne santé financière et qu’elle gère bien ses flux de trésorerie. En d’autres termes, les ressources disponibles au sein de l’entreprise lui permettent de couvrir l’ensemble de ses besoins sans avoir recours à un moyen de financement externe. Ainsi, l’entreprise est capable de mobiliser ses ressources sur le court terme sur d’autres besoins. Toutefois, dans certains cas exceptionnels comme la vente d’une partie de l’appareil productif, la trésorerie nette peut être positive sans indiquer forcément que l’entreprise gère bien ses ressources.

Quand la trésorerie nette est négative, cela indique que le fonds de roulement de l’entreprise est insuffisant. Cela implique souvent un découvert bancaire et, par conséquent, un besoin additionnel de capitaux, à travers des financements de trésorerie, des prêts de consolidation ou une augmentation des dettes auprès des fournisseurs.

Finalement, dans le cas d’une trésorerie nette nulle, cela montre que les ressources de l’entreprise permettent de couvrir justement son besoin en fonds de roulement. Il convient de savoir, que dans un cas pareil, il faut faire attention aux moindres variations, vu qu’un simple changement au niveau de la trésorerie peut engendrer une trésorerie nette négative.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Logiciel de facturation TEST

Créez vos factures et devis en moins de 2 minutes Un logiciel de facturation simple et efficace

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis