pixel

Quand on parle de la valeur nominale d’un billet de banque, d’une action ou d’une obligation, on parle de la valeur qui y est imprimée. En effet, cette valeur est invariable. Dans le cas des actions, cette valeur ne donne aucune indication quant à du cours en bourse d’une entreprise, notamment la valeur réelle. Pour les obligations, cette valeur montre le montant payé au détenteur quand l’instrument financier vient à son échéance.

Qu’est-ce qu’alors la valeur nominale et la valeur réelle ? Quelles sont les indications de chacune de ces valeurs ?

La valeur nominale économiquement et financièrement

De point de vue financier, la valeur nominal d’un titre, également appelée valeur faciale, et qu’il s’agisse d’une action, d’une obligation ou d’autres, représente la valeur qui est fixée à l’émission de l’instrument financier en question. Ainsi, à travers le temps, la valeur nominale permet de voir les différentes évolutions du titre ou de l’obligation en question selon différents facteurs.

De point de vue économique, la valeur nominale fait référence à la valeur moyenne estimé de la monnaie contemporaine. En d’autres termes, c’est la valeur d’un mobilier ou d’un bien sur le marché, qui est dépendante de l’époque. De ce fait, quand la variation d’une valeur nominale est étudiée entre deux dates, elle est principalement perturbée par l’inflation qui a eu lieu entre les deux dates en question.

Ainsi, l’inflation n’est pas un facteur pris en compte lors de la détermination de la valeur nominale.

La valeur nominale d’une action

La valeur nominale d’une action, comme mentionné auparavant est la valeur à laquelle l’action a été émise. Cette valeur évolue au cours du temps selon l’offre et la demande. De ce fait, il est possible qu’elle change à cause multiples facteurs, outre le facteur temps. Ainsi, la valeur nominale d’une action dépend principalement de l’instant de son calcul.

Afin de déterminer la valeur nominale d’une action, les actionnaires doivent tenir compte du nombre total des parts émises. Par la suite, tout dépendamment des parts achetées au préalable, les actionnaires reçoivent leur dividende.

La valeur nominale d’une obligation

Dans le cas d’une obligation, la valeur nominale montre la somme exacte comptable payé au débiteur au moment du crédit. Cette valeur est souvent départagée en plusieurs coupons. Ses petites parts, notamment les coupons, ont pour but de faciliter les échanges sur le marché dans le cas de mouvements mobiliers.

Par ailleurs, la valeur nominale sert à déterminer le taux d’intérêt de l’obligation. Ainsi, le gestionnaire peut estimer le montant final de remboursement à travers la valeur nominale de l’obligation et en étudiant l’offre, la demande ainsi que les émissions.

La valeur nominale d’un instrument monétaire

Pour une pièce de monnaie ou un billet, la valeur faciale est celle qui lui est accordé au moment de sa frappe par convention. Notamment, c’est la valeur inscrite sur la pièce ou sur le billet en question.

Dans ce sens, il est important de distinguer la valeur nominale d’un instrument monétaire, voire sa valeur faciale, de la valeur intrinsèque, voire la valeur des éléments qui le constituent.

La valeur réelle, en quoi elle consiste ?

Quand on parle d’une grandeur économique qui montre la valeur d’un bien, d’un titre quelconque ou d’un service, on parle de la valeur réelle. Contrairement à la valeur nominale, la valeur réelle prend en compte tout composant, qu’il soit matériel ou immatériel, qui entoure l’actif en question.

Selon la nature de l’actif lui-même et sa complexité, il peut être difficile de déterminer de manière précise sa valeur réelle. Dans ce sens, parmi les actifs les plus appréciés par les analyses, et notamment les plus complexes à évaluer, on distingue les actions.

Dans le cas d’un marché financier efficace, les prix du marché reflètent la valeur réelle de l’actif, qui est également appelée valeur intrinsèque. De ce fait, dans certains domaines, notamment la comptabilité, les prix du marché sont considérés comme étant des indicateurs fiables pour l’évaluation des actifs.

La différence entre le prix du marché, la valeur nominale et la valeur réelle

Evidemment, il est primordial de pouvoir faire la différence entre la valeur nominale, la valeur réelle et le prix du marché. De manière générale, tout dépendamment de la différence entre le prix payé et la valeur nominale attribué à l’actif en question, il est possible de déterminer si l’actif aura été payé au-dessus, en dessous ou en étant exactement égale à sa valeur nominale.

Par ailleurs, la valeur réelle s’obtient à travers la division de la valeur nominale par le facteur de croissance d’un indice des prix spécifique.

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis