pixel

Veille concurrentielle : comment faire une veille concurrentielle efficace ?

Dans la stratégie marketing de la plupart des entreprises, l’une des composantes principales est la surveillance constante des autres professionnels opérant dans le même secteur. Cette pratique permet non seulement de se distinguer mais également de rester compétitif. La mise en œuvre d’une veille concurrentielle est alors une étape nécessaire afin d’avoir ses différents concurrents à l’œil et de prendre, ainsi, des décisions stratégiques mieux informées.

Qu’est-ce qu’alors au juste une veille concurrentielle ? Et comment procéder pour recueillir et exploiter les informations ?

Qu’est-ce que la veille concurrentielle ?

Quand on parle de veille concurrentielle, on parle notamment de la recherche, la collecte ainsi que l’analyse de diverses données provenant du web et qui concernent les différentes activités réalisées par les entreprises présentes sur le même secteur. Ainsi, cette pratique permet de mieux connaître et appréhender un environnement concurrentiel, sur le long terme, dans le but d’anticiper les prochaines actions stratégiques à suivre et de trouver les bonnes pratiques, qu’elles soient technologiques, commerciales, marketing ou autres.

La veille concurrentielle permet de couvrir un grand nombre d’aspects, notamment l’actualité des concurrents et de leurs produits ainsi que les principales caractéristiques de ces derniers, les publications officielles et légales de la concurrence, les différents événements en lien  avec ces derniers ainsi que les actions de communication et marketing qu’ils effectuent.

Distinguer les concurrents

Toute analyse de concurrence, plus précisément toute veille concurrentielle, commence par la sélection des concurrents de l’entreprise concernée. Toutefois, il ne faut pas s’arrêter aux concurrents évidents directs. Il convient alors d’établir une liste des différentes entités qui ciblent le même secteur d’activité que l’entreprise concernée ainsi que des produits qu’elles vendent ou les services qu’elles proposent. Il convient alors de bien s’informer sur les acteurs historiques et de veiller sur les nouveaux entrants.

Il est possible d’élargir cette liste en sélectionnant les concurrents indirects répondant aux mêmes objectifs et aux mêmes besoins, mais qui proposent un service ou un produit différent.

Une fois la liste est établie et pour assurer une meilleure efficacité, il est préférable de la diviser en trois catégories distinctes. La première est celle des concurrents directs, voire ceux qui visent le même marché et qui proposent un produit ou un service quasiment pareil à celui de l’entreprise concernée, la deuxième est celle des concurrents indirects, voire ceux qui proposent un produit ou un service différent mais qui répond aux mêmes besoins, et finalement la catégorie des concurrents tertiaires, qui offrent des produits différents à la même cible. L’utilité principale de cette dernière catégorie est que ces concurrents peuvent devenir des menaces ou des partenaires.

Trouver les informations pertinentes

Certes, après avoir sélectionné ses concurrents, il ne faut pas lister toutes les informations. En effet, il est important de préciser les éléments à rechercher afin de ne pas avoir trop de données inutiles. Dans ce contexte, il faut se focaliser sur les renseignements qui peuvent vous aider à prendre des décisions importantes, par exemple le lancement d’un nouveau produit ou la baisse des prix.

Surveiller les publicités

Afin de connaître en temps réel les promotions proposées par les concurrents ainsi que les contrats remportés et les partenariats pertinentes, il est essentiel de lister les différents supports sur lesquels ils sont présents et leurs parutions. D’ailleurs, cette pratique est indispensable pour anticiper les actions futures de votre entreprise et son positionnement sur le marché.

Examiner les profils employés et les sites

Pour avoir des données exclusives, il peut être utile de référer aux sites des concurrents ainsi qu’à leurs profils sur les différents réseaux sociaux. De cette manière, vous pouvez avoir une idée plus sûre et plus claire sur les événements que vos concurrents vont organiser, comme les conférences, ainsi que les projets de lancement d’un nouveau produit ou même la mise à jour d’un certain service.

Par ailleurs, les profils recherchés par les concurrents représentent un moyen pour avoir quelques indications sur leurs futures ambitions. Pour cela, il est conseillé de surveiller leurs offres, annonces et publications de recrutement. Par exemple, si un concurrent cherche à recruter des développeurs web, il est probable qu’il veut se mettre à la transformation digitale.

S’inscrire à la newsletter

La méthode la plus facile pour réaliser une veille concurrentielle est de s’inscrire à la newsletter de vos concurrents. D’ailleurs, cette pratique permet de recueillir des informations adaptées et pertinentes sans avoir à faire trop d’effort. En effet, grâce aux newsletters, vous pouvez vous informer sur les nouveautés, sur leurs dernières actualités ainsi que leurs promotions en cours et autres.

Pourquoi réaliser une veille concurrentielle ?

La mise en place d’une veille concurrentielle au sein d’une entreprise est tout d’abord essentielle pour anticiper les prochaines offres des concurrents et pour identifier les développements stratégiques au niveau du marché. De même, elle permet de définir le positionnement de l’entreprise concernée dans le but de mieux se positionner sur le marché tout en restant à jour quant aux prix pratiqués. Finalement, la veille concurrentielle permet d’analyser efficacement la compétitivité ainsi que la réputation de la marque par rapport à ses concurrents et au marché en général.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Presse

Presse : On parle de nous IlBoursa La Startup tunisienne SWIVER conclut un partenariat avec la Banque

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis