pixel

BFR : comment bien gérer le besoin en fonds de roulement ?

Le besoin de Fonds de Roulement, ou BFR, est l’un des indicateurs essentiels pour tout créateur d’entreprise. D’ailleurs, il permet de déterminer l’argent dont l’entreprise aura besoin afin de financer son exploitation d’une manière permanente. Pour cette raison, il est important tout le créateur connaît cet indicateur et maîtrise bien le décalage de trésorerie entre les recettes de l’activité de l’entreprise et ses dépenses pour pouvoir éviter les difficultés à court terme.

Qu’est-ce qu’alors le BFR ? Pourquoi est-il important de le calculer ? Et comment l’interpréter ? Trouvez des réponses à toutes vos questions grâce à cet article.

Qu’est-ce que le BFR ?

Le BFR, ou le besoin en fonds de roulement, est un indicateur qui définit la somme qui doit être financée par l’entreprise afin de couvrir le besoin résultant des décalages de trésorerie réalisés entre les sorties et les entrées de l’entité. En effet, l’exploitation de l’entreprise résulte souvent à des décalages.

Ces décalages génèrent un besoin qui doit être financé par l’entreprise, soit par la trésorerie elle-même, soit par le fonds de roulement, soit par le délai négocié avec les fournisseurs.

Quelle est l’utilité du BFR ?

Le BFR sert principalement à financer convenablement le cycle d’exploitation de l’entreprise. Il présente ainsi un intérêt majeur.

Lors de la création ou de la reprise d’une entreprise, l’estimation du besoin en fonds de roulement est indispensable. D’ailleurs, le BFR est une donnée clef qui doit être inclue dans tout business plan. Si cette étape est effectuée d’une manière incorrecte ou si elle est mal effectuée, cela peut résulter même à la disparition de l’entreprise.

Par ailleurs, si l’entreprise est en phase de développement, le BFR permet de mieux comprendre sa santé financière. En d’autres termes, il est utile pour évaluer la viabilité de l’entreprise grâce à l’analyse des résultats obtenus. Dans ce cas, le calcul du BFR peut être réalisé d’une manière périodique, voire tous les mois ou toutes les semaines, afin de produire des résultats plus fiables.

Comment interpréter le BFR ?

Si on constate que le besoin en fonds de roulement a une valeur positive, cela indique que les emplois de l’exploitation de l’entreprise sont bien supérieurs aux ressources disponibles. Dans ce cas, l’entreprise aura donc besoin de financer ses besoins à court terme en optant pour les dettes financières à court terme, ou tout simplement par son fonds de roulement.

Si le BFR a une valeur nulle, c’est-à-dire que les ressources utilisées lors de l’exploitation permettent de couvrir, en intégralité, les différents emplois. L’entreprise n’a donc aucun besoin à financier. Toutefois, elle ne dispose d’aucun excédent financier.

Finalement, si le BFR a une valeur négative, c’est un indicateur que les emplois d’exploitation sont inférieurs aux ressources. Il n’y a donc aucun besoin financier généré par l’activité et l’excédent que l’entreprise dégage est un moyen pour alimenter sa trésorerie nette.

Comment faire pour financer le BFR lors de la création de l’entreprise ?

Une fois que le besoin de fonds de roulement est déterminé et bien analysé, il faut utiliser l’interprétation obtenue dans la suite de l’activité de l’entreprise, spécialement si le BFR est positif. Dans un cas pareil, il faut alors le financer.

Il est possible d’opter pour différentes solutions. Le dirigeant aura donc la possibilité de choisir celle qui est la plus adaptée à la situation et aux objectifs de l’entreprise. S’il s’agisse des besoins financiers à court terme et peu importants, il est préférable d’opter pour le découvert bancaire. Pour les besoins plus importants et de court à moyen terme, l’entreprise peut opter pour les apports en comptes courants qui représentent des sommes mises à disposition par les associés. Finalement, si les besoins sont importants et à long terme, il est conseillé de financer le fonds de roulement les ressources à long terme. Les principales sources de financement, dans ce cas, seront les apports en capital ainsi que les emprunts bancaires. Toutefois, il est important de savoir que cette alternative peut contribuer à une dégradation de la trésorerie nette de l’entreprise.

Comment bien gérer le besoin en fonds de roulement ?

Afin de gérer efficacement le besoin en fonds de roulement, il est important d’être attentif à certains points clés. Tout d’abord, la pratique la plus efficace est d’avoir une comptabilité à jour. De même, toute entreprise doit s’assurer d’avoir une bonne gestion des stocks ainsi que du poste client. Il est alors indispensable de limiter les délais de paiements de clients, notamment en optant pour le recouvrement ou en traitant les factures d’une manière rapide. Il est également utile de bien gérer le poste fournisseur en négociant des délais de paiement plus convenables. Finalement, le choix du mode de financement du BFR est un élément crucial, notamment le découvert bancaire, l’affacturage ou autres.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Logiciel de facturation TEST

Créez vos factures et devis en moins de 2 minutes Un logiciel de facturation simple et efficace

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis