pixel

Tableau d’amortissement : comment fonctionne cette méthode

Qu’il s’agisse d’un crédit, de l’élaboration d’un business plan ou d’un l’enregistrement de la dépréciation d’une immobilisation, le tableau d’amortissement est un élément essentiel pour toute entreprise et pour tout entrepreneur. En effet, cet élément est crucial pour déterminer efficacement le calendrier de remboursement d’un prêt, peu importe son type, ainsi que pour présenter les investissements qu’une entreprise doit effectuer.

Pour apprendre davantage sur le tableau d’amortissement et pour mieux comprendre son fonctionnement, cet article vous présente toutes les informations nécessaires relatives à ce sujet.

Qu’est-ce que le tableau d’amortissement ?

Un tableau d’amortissement est principalement un tableau récapitulatif qui montre l’ensemble des paiements périodiques d’un prêt déterminé ou qui indique les amortissements réalisés sur des immobilisations corporelles et incorporelles. Dans ce sens, ce tableau est indispensable si une entreprise cherche à faire la simulation d’un amortissement, la simulation d’un crédit immobilier pour l’un de ces projets futurs ou même la simulation de rachat de crédit. De même, le tableau d’amortissement permet à l’entreprise de calculer la valeur de ses immobilisations inscrites à l’actif du bilan dans le but de déterminer le temps sur lequel le bien en question sera amorti et la durée d’utilisation de ce dernier.

De manière générale, le tableau d’amortissement comprend le montant du principal, voire la valeur initiale du bien ou le montant du capital remboursé, ainsi que les intérêts de chaque paiement à réaliser. Les paiements ou les dépréciations sont répertoriés de manière périodique jusqu’à la fin de la durée du prêt ou jusqu’à la fin de la durée d’utilisation du bien.

Comment fonctionne le tableau d’amortissement d’un prêt ?

Dans le cas d’un crédit, qu’il ait des fins immobilières ou autres, il est indispensable de bien comprendre le fonctionnement du tableau d’amortissement.

Ce tableau contient, dans un premier lieu, les frais d’intérêt liés au crédit. En effet, une partie est utilisée de chaque paiement pour le remboursement des intérêts. Dans un second lieu, le tableau d’amortissement indique le remboursement du principal, voire le montant restant une fois les frais d’intérêt sont imputés et qui s’utilise pour le remboursement du capital du prêt. Par ailleurs, ce tableau montre les mensualités programmées, qui sont répertoriés séparément sur la durée du prêt.

Généralement, le tableau d’amortissement comprend sept colonnes afin de détailler au mieux les informations nécessaires. Ainsi, on trouve une colonne qui indique les mois qui appartiennent à la période de remboursement et une autre qui indique le solde d’ouverture, notamment le montant disponible au début de chaque mois avant le remboursement du prêt. Ce tableau indique également le paiement programmé mensuellement, le principal pour chaque mois et les intérêts sur chacun des versements. En outre, on trouve dans ce tableau une colonne spécifique qui indique le solde final disponible suite aux remboursements mensuels et une autre qui indique le total des intérêts payé.

Peut-on obtenir le tableau d’amortissement officiel d’un crédit ?

Suite à la signature d’une offre de prêt auprès d’un emprunteur quelconque, le tableau d’amortissement est remis au débiteur de manière systématique. Ainsi, l’emprunteur qui finance le crédit en question est tenu due remettre ce document officiel au débiteur. Dans ce cas, on parle d’un premier document provisoire, vu que les fonds ne sont pas encore débloqués, et d’un tableau d’amortissement définitif, qui est transmis au débiteur une fois les fonds sont débloqués.

A quoi sert le tableau d’amortissement ?

Un tableau d’amortissement, également appelé plan de remboursement ou échéancier, est un document qui présente un excellent support pour comparer les différentes offres de prêt proposées par les créditeurs. Le consommateur ou l’entreprise peut ainsi choisir l’établissement financier qui convient le mieux à ses besoins pour contracter son emprunt. Dans ce sens, qu’il s’agisse d’un prêt immobilier, d’un prêt étudiant ou d’un prêt à la consommation, tout débiteur doit avoir accès à un tableau d’amortissement.

Par ailleurs, les tableaux d’amortissement sont utiles lorsque le crédit est en cours. En effet, ils permettent de déterminer le capital restant dû et de connaître le capital déjà remboursé. Ce tableau permet alors d’avoir davantage d’informations sur les annuités constantes, voire les montants que le débiteur doit payer pour chaque échéance.

L’amortissement linéaire ou dégressif, lequel choisir ?

Pour les entreprises qui cherchent à réaliser des investissements importants dans des immobilisations corporelles ou incorporelles, il est indispensable de choisir la méthode d’amortissement la plus convenable. Dans un premier lieu, l’amortissement linéaire peut s’appliquer à la totalité des biens amortissables. Toutefois, il s’avère être obligatoire pour les biens d’occasion, pour les biens dont la durée d’amortissement est inférieure à trois ans et pour les biens qui ne peuvent pas subir l’amortissement dégressif.

Quant à l’amortissement dégressif, il s’applique principalement aux investissements dont la durée d’utilisation est supérieure à trois ans et qui appartiennent à des catégories bien spécifiques, voire les équipements informatiques, les matériels et les outillages, les installations de stockages et autres.

Share the Post:

تحب تعرف أكثر علينا ؟

Logiciel de facturation TEST

Créez vos factures et devis en moins de 2 minutes Un logiciel de facturation simple et efficace

Remplissez ce formulaire pour recevoir votre devis